Welcome à Hinata!! Et oui c'est l'hiver... Il fait froid, il y a du vent... Mais aussi de nouvelles distractions!! Un nouveau design et de nouveaux lieux vont prendre place sur le forum !

Partagez | 
 

 Des festivités rien que pour nous ! [Rikako/Satsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Des festivités rien que pour nous ! [Rikako/Satsuki] Lun 1 Sep - 18:01

C’est vrai, Rikako n’y avait absolument plus pensé dans la précipitation, et en voyant son amie à présent, elle comprenait qu’elle avait bien dû empirer la situation de son pauvre orteil. Retrouvant enfin une respiration normale, mais continuant d’avoir le visage empourpré à cause de l’effort, Rikako se laissa aller sur le côté pour venir poser sa tête contre l’épaule de Satsuki.

« Tu sais que tu n’es pas très confortable ? »

L’humour, il n’y avait que cela de tel pour vous changer les idées. Rire était décidément le meilleur remède que connaissait notre demoiselle.  Dès lors c’était sa manière à elle de montrer son inquiétude pour son amie. Cette dernière ne manqua pas de répondre à notre petite sans-gêne qui eut alors l’idée de tenter autre chose. Rikako fit alors glisser sa tête de l’épaule de Satsuki pour venir la poser sur les genoux de cette dernière, tout en mettent en même temps ses propres jambes pliées sur l’autre partie du banc.

« Aaaah comme çà t’es déjà plus confortable. »

Jusqu’où son impertinence allait-elle aller ? Rikako continuait d’avoir ce charmant sourire qui ne pouvait inviter qu’à à un peu de joie partagée. Rikako eut alors la malicieuse idée de taquiner son amie, cette soudaine proximité lui donnait le courage de se lancer sur un sujet délicat mais qui aurait le mérite de ne plus la tirailler une fois abordé pour de bon.

« Au fait tout à l’heure avec l’escalier, j’ai tout vu. »

Rikako laissa alors de précieuses secondes à son amie afin de lui permettre de bien imaginer ce dont elle était entrain de parler. En tout logique, Satsuki devait en ce moment être entrain de penser à l’instant où elle était montée sur les épaules de son amie et où elle avait ensuite enchaîné avec son ascension de l’échelle. Puis avant qu’elle n’ai l’occasion de prendre la parole, Rikako continua.

« Il n’est pas cassé au moins ? Ton orteil… »

Surprise, ah c’était bien sournois ce qu’elle venait de faire, et notre demoiselle était bien satisfaite de son petit effet. Devait-elle en rajouter une couche en lui demandant à quoi elle avait bien pu penser il y a tout juste quelques secondes ? Non, il valait mieux la ménager un peu, elle était blessée la pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Des festivités rien que pour nous ! [Rikako/Satsuki] Mar 2 Sep - 17:45

Les yeux fermés, Satsuki continuait de sentir des élancements douloureux dans son pied. Frapper de plein fouet une barre de métal en étant uniquement chaussée de getas, ce n’était pas l’idée du siècle ! Heureusement, ou du moins en avait-elle l’impression, la douleur semblait s’atténuer petit à petit. Peut-être que d’ici quelques minutes, elle pourrait reprendre sa marche sans trop boiter ! Mais pour l’heure, d’autres soucis se profilaient à l’horizon. En effet, Riko venait de poser sa tête contre son épaule, se plaignant au passage de l’inconfort de celle-ci. Rien ne l’obligeait à le faire, si ça ne lui plaisait pas ! Mais se doutant qu’il s’agissait là d’une petite touche d’humour sans aucune malice derrière, elle se contenta de répondre :

- J’aurais pris du poids si j’avais su que j’allais servir de repose-tête.

Elle opta elle aussi pour une touche d’humour, montrant par là qu’elle ne se vexait pas de sa remarque. Mais Riko n’en avait pas fini avec elle pour autant. Elle laissa sa tête glisser de l’épaule de Satsuki à… ses genoux. Elle rajouta mine de rien qu’elle était déjà plus confortable à cet endroit –là. Est-ce que cela sous-entendait qu’elle avait de grosses cuisses, ça elle l’ignorait. Ce qui l’interpellait davantage, c’était la réaction de son amie. Elle avait affirmé ne pas avoir de béguin pour elle, et elle l’avait cru. Mais en agissant comme ça, ses convictions s’en trouvaient mises à mal. Mais comme c’était probablement l’objectif qu’elle cherchait à atteindre, elle ne releva pas une fois encore. Elle n’allait pas se mettre dans tous ses états pour si peu ! Seulement, Riko aborda un autre sujet, qui celui-là ne pouvait pas la laisser de marbre. Elle affirma « avoir tout vu » plus tôt dans l’escalier, et en entendant ces propos, le feu remonta aux joues de Satsuki. Elle avait oublié ce que c’était passé plus tôt lorsqu’elle avait abordé le sujet ? Pas elle en tout cas, la douleur de son orteil était là pour le lui rappeler. C’est d’ailleurs cette dernière qui lui permit de garder contenance cette fois-ci, même si elle avait à nouveau l’impression que de la vapeur lui sortait des oreilles. Seulement, elle n’eut pas le temps de répliquer que déjà Riko continuait sur sa lancée.

Cette fois, c’était pour s’enquérir de l’état de son orteil. Pensant d’abord qu’elle demandait simplement par pur soucis sincère pour elle, elle s’apprêta à répondre directement, mais elle remarqua alors que l’expression de son visage cachait un petit côté taquin, et elle comprit alors qu’elle essayait de l’embarrasser. De toute évidence, elle avait clairement parlé de ce qu’elle avait vu en pensant à « ça » mais essayait de prétendre le contraire en abordant le sujet de son orteil. Malheureusement, Satsuki n’était pas dupe, la petite tromperie de son amie ne lui était pas passé inaperçue. Oser s’en prendre à une pauvre blessée sans défense ! C’était à son tour d’essayer de l’embarrasser ! Mais d’abord, elle se devait de répondre à sa question :

- Je ne sais pas, je ne crois pas. La douleur diminue, mais elle ne risque pas de disparaître d’un coup…

Elle aurait pu dramatiser la chose pour essayer de faire culpabiliser Riko, mais elle estimait que certains sujets ne méritaient pas qu’on blague dessus. Maintenant que ce point était éclairci, il était temps d’aborder le suivant :

- Dis Riko, j’ai bien compris que tu avais pu voir son mon yukata. Je m’en doutais déjà un peu, mais je continuais à espérer le contraire… Mais bon, tant pis… C’est gênant, c’est vrai, mais c’est comme ça, ce n’est pas comme si je pouvais effacer ce qu’il s’était passé.

Elle marqua une pause, avant de reprendre :

- Par contre, je trouve que c’est injuste.

Laissant à Riko quelques secondes de temps pour réfléchir à ce qu’elle pouvait bien vouloir dire. Bien que gênée par ce qu’elle était en train de dire, Satsuki ne tarda pas à clarifier ses pensées :

- Tu as pu voir ce qu’il y avait de plus privé chez moi, mon endroit le plus intime… Tu ne crois pas que je suis en droit de revendiquer la même chose… de toi ? Ce n’est que justice.

Elle posa sa main sur l’un des genoux de Riko, s’assurant ainsi qu’elle ne puisse se méprendre sur ce dont elle voulait parler. Elle parvenait à garder un visage calme, alors qu’au fond d’elle, elle bouillait. Quelle audace dans ses propos ! Maintenant, il ne restait plus qu’à voir la réaction de Riko.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Des festivités rien que pour nous ! [Rikako/Satsuki] Mar 2 Sep - 19:47

La douleur diminuait, c’était là une bonne chose, Rikako était contente de l’entendre. Mais elle était encore plus ravie d’avoir vu les joues de son amie s’empourprer suite à ses remarques. Qu’il était plaisant de taquiner de la sorte les gens, ce n’était jamais vraiment pas méchanceté, Rikako ne pouvait décidément pas du tout s’en empêcher. Ce fut alors que Satsuki lui annonça clairement qu’elle avait parfaitement saisi son allusion de toute à l’heure, et si elle en avait précédemment douté, à présent la certitude animait son regard et ses mots. Et elle avoua alors que tout cela était injuste, perplexe à l’idée de ces mots, Rikako se mit à réfléchir sur le côté injuste de son exhibitionnisme involontaire. Mais Satsuki eut la gentillesse de clarifier rapidement ses pensées, et elle le fit de manière on ne peut plus osée ce qui ne manqua pas de générer quelques rougeurs sur le visage de notre camarade, qui se voyait là plus à la seule à avoir un côté espiègle exacerbé.

« Hé ! Je ne te permets pas, si tu veux tant admirer les trésors de mon corps, mets y au moins la manière. »

Sur ses paroles, Rikako attrapa la main de son amie dans la sienne et la glissa sous son yukata le long de sa cuisse, jusqu’à ce qu’elle atteigne le tissu de sa petite culotte. L’effet escompté ne se fit pas attendre, et Rikako y alla de son petit commentaire alors que Satsuki retirait prestement sa main.

« Tu vois, moi au moins je porte une culotte en dessous. »


Un large sourire sur le visage, Rikako se redressa alors libérant ainsi les jambes de son amie. Réadoptant une position convenable sur le banc de l’abribus, Rikako termina en rajoutant tout simplement ceci :

« Si tu veux vraiment tout voir allons prendre un bain au rotenburo en rentrant. Tu verras à quel point mon corps est sublime en comparaison du tien. »

Et paf, çà c’était envoyé, Rikako ne savait décidément plus s’arrêter lorsqu’elle était lancée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Des festivités rien que pour nous ! [Rikako/Satsuki] Mer 3 Sep - 16:32

Héhé, les rougeurs qui gagnèrent le visage de Riko furent la récompense à laquelle aspirait notre jeune amie. Elle avait réussi ! Bien sûr, elle ne s’attendait pas à ce qu’elle vienne à exhiber les dessous de son yukata. Mais tant que l’idée l’embarrassait, elle considérait cela comme une victoire. Allez, il était temps d’éclater d’un bon rire franc et d’avouer que ce n’était qu’une blague ! Mais Satsuki n’eut pas le temps de faire cette révélation que Riko réagissait, affirmant que pour admirer son corps, il fallait y mettre la forme. Qu’est-ce qu’elle sous-entendait par –là ? Aucune idée, mais voilà que cette dernière venait de se saisir de sa main. Qu’est-ce qu’elle mijotait cette fois ? Riko la faisait doucement glisser le long de sa cuisse, laissant au passage à Satsuki le plaisir de sentir la douceur de sa peau. Sa main montait, montait, et passa sous le yukata. Si elle était persuadée que son amie s’arrêterait la première, elle se rendit compte que ce ne serait pas le cas lorsque ses doigts vinrent à toucher un bout de tissu différent de celui du yukata. Elle avait osé !

Par réflexe, Satsuki retira sa main d’un geste brusque, ce qui ne manqua pas de satisfaire son amie, qui en profita pour lui signaler qu’elle au moins portait une culotte. Au passage, elle se redressa, libérant ainsi les jambes de notre jeune amie. Cette dernière, justement, essayait une fois encore de l’embarrasser en lui proposant à moitié de se joindre à elle pour un bain au rotenburo de la résidence. Elle laissa glisser sa remarque vis-à-vis de la différence entre leurs deux corps. Satsuki savait bien qu’elle n’avait pas beaucoup de poitrine, ce n’était pas la peine de le lui rappeler ! Mais justement, cela lui donnait un prétexte pour observer celle des autres… Elle réagit donc aux propos de son amie :

- Eh bin, je te prends au mot alors ! Comme ton corps est beaucoup plus beau que le mien, j’ai tout à y gagner, rien à y perdre. Vivement qu’on soit rentrées, que je puisse admirer en détails ce magnifique corps que tu m’as promis !

Elle étendit ses jambes devant elle, remuant légèrement son orteil endolori. Elle ressentit des élancements douloureux, mais ceux-ci étaient largement moins forts que ceux qu’elle ressentait en arrivant à l’abribus. Restait à présent à vérifier comment elle supporterait la marche. Elle reposa donc ses pieds au sol, et se redressa lentement, ajoutant peu à peu du poids sur son pied blessé. Se remettre debout se fit sans heurt, mais lorsqu’elle tenta un premier pas, un élancement un peu plus douloureux se fit ressentir, ce qui lui arracha une grimace. Cependant, la douleur était supportable, elle ne la gênerait pas outre mesure pour marcher, même si elle ne pouvait s’empêcher de boitiller légèrement. Maintenant, un autre problème se présentait à elles :

- Bon, va falloir qu’on retrouve notre chemin maintenant. À moins que…

Satsuki sortit son téléphone portable de son petit sac, et après avoir parcouru son répertoire, sélectionna un numéro. Celui d’une compagnie de taxi.

- Bonsoir ! J’aurais besoin d’un taxi pour me conduire à la résidence Hinata. Non, pour deux. C’est ça. Une adresse ? Euh…

Ne connaissant pas l’endroit où elles se trouvaient, elle regarda le nom de l’arrêt de bus, qu’elle transmit à son interlocuteur. Après avoir reçu l’assurance que leur véhicule arriverait dans les quinze minutes, elle raccrocha et rangea son téléphone d’où elle l’avait sorti. Elle se tourna vers Riko, et crut apercevoir dans son regard une légère inquiétude. Elle se contenta de lui sourire, et de lui dire :

- T’inquiètes, c’est moi qui paie.

Elle sortit alors… une carte de crédit de son sac. C’était par l’intermédiaire de celle-ci que son père lui faisait parvenir l’argent nécessaire pour subvenir à ses besoins. Elle avait reçu l’instruction de ne pas faire des folies avec, mais faire appel à un taxi pour lui épargner de rôder une durée indéterminée dans un lieu inconnu avec un orteil blessé lui paraissait une demande raisonnable. Et puis, après cette course folle, peut-être que Riko aussi apprécierait le confort d’un siège auto ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Des festivités rien que pour nous ! [Rikako/Satsuki] Mer 3 Sep - 17:16

Ainsi donc une virée au rotenburo à leur retour avait été décidée, cela promettait un bon lot d’amusement. Mais pour cela, il était peut-être préférable qu’elles se remettent en route. Cependant dans l’état actuel des choses marcher relevait du supplice pour Satsuki, dont les grimaces n’avaient pas échappé au regard de Rikako. Elles ne pouvaient donc pas se permettre d’errer inutilement dans les rues et de solliciter exagérément ce pied meurtri. Satsuki eut alors l’idée d’appeler un taxi pour les dépanner, une solution onéreuse mais qui avait le mérite de les sortir de leur embarras. Et puis comme Satsuki lui assura qu’elle avait de quoi payer ce service mobile, Rikako ne fit pas la moindre remarque à ce sujet, se contentant de sourire et d’ajouter.

« Bon on a plus qu’à l’attendre… Ah ! Au fait Satsuki vient là un peu. »

Rikako venait d’attraper son amie par les épaules et de la rapprocher contre elle. Non, non, elle n’était pas entrain de l’enlacer, enfin si un peu mais ce n’était pas le but rechercher. Rikako avait sorti de son sac son téléphone et voulait qu’elles se prennent en photo. Inutile d’accompagner sa demande de commentaire, Satsuki se laissa faire et le portrait de nos deux amies fut tiré.

« Donne-moi ton numéro pour que je te l’envoie. »

Et voilà d’une pierre deux coups, Rikako avait obtenu un souvenir de son premier festival ainsi que le numéro de téléphone de sa nouvelle amie. Et bientôt le moteur d’une voiture ne tarda pas à se faire entendre dans la rue, leur taxi arrivait. Une fois arrêté près d’elles, elles purent monter dedans et prendre la direction du chemin du retour. La résidence Hinata les attendait, et avec elle bien d’autres aventures encore.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des festivités rien que pour nous ! [Rikako/Satsuki]

Revenir en haut Aller en bas
 

Des festivités rien que pour nous ! [Rikako/Satsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» "Le bonheur est un mythe inventé par le diable pour nous désespérer."
» Rien que pour un instant [PV Merlin]
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Votez pour nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de débuter... :: Local Poubelle :: La salle des archives-