Welcome à Hinata!! Et oui c'est l'hiver... Il fait froid, il y a du vent... Mais aussi de nouvelles distractions!! Un nouveau design et de nouveaux lieux vont prendre place sur le forum !

Partagez | 
 

 Une rencontre choquante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Une rencontre choquante Dim 3 Aoû - 19:54

Je m'étire longuement, j'avais décider de faire une petite sieste avant de continuer mon exploration de la résidence, c'est que c'est grand ici, j'ai vus les principaux lieux, comme le salon ou la cuisine, mais il reste encore des endroits qui me sont inconnus, et temps qu'ils ne sont pas effrayant, je suis partant pour les voir.
Les bras et les jambes en étoile sur mon nouveau lit, pas des plus confortable soit dit en passant même si c'est pas une horreur non plus, je prend quelques minutes immobile, le temps de me réveiller un peu mieux, avant de finir par me lever en soufflant, ce lit est peut-être moins confortable que le mien, mais une fois couché, dur de se relever. Je reste encore un moment sans bouger, avant de finalement me diriger vers ma penderie afin de changer de vêtements, cela son tout froissés à cause de mes mouvements dans mon sommeil. Je tend la main afin de trier ce que j'ai pour choisir avant de me rétracter, je vais peut-être prendre une douche avant, entre le voyage et mon arrivé, je n'ai pas encore prit le temps de le faire, je ne doit pas être des plus propre. Je me dirige donc vers la salle de bain me lave tranquillement, et reviens pour me changer vraiment cette fois ci. Hum ... un jean clair et un débardeur blanc ferons l'affaire pour le moment, j'enfile par dessus, un veste de sport turquoise, je ne m'en sépare quasiment jamais, je ne sais pas pourquoi mais bon.
Je passe devant un miroir et m'y regarde un peu, arf, je suis toujours aussi petit, c'est dépriment, j'espère juste qu'ici cela ne m'attirera pas d'ennuis, je commence à en avoir franchement marre des moqueries et des critiques, je suis comme je suis, c'est pas ma faute si j'ai l'aire d'entrer au collège, même si ça a parfois des avantages. Je passe tranquillement dans l'autre pièce, les mains dans les poches, l'observant un peu en même temps, j'ai un peu de mal à me faire à l'idée que je vais vivre ici maintenant, mais bon, je m'y habituerais bien. En voyant mon piano, j'hésite un moment, pourquoi ne pas jouer un peu avant de continuer mon exploration ? Ce n'est pas une mauvaise idée, mais si jamais j'ai un voisin, je risque de le déranger, je n'ai pas envie de déranger, surtout alors que je viens d'arriver et que je ne connais personne, et je ne sais pas où j'ai ranger mon casque, donc je ne peut pas l'utiliser pour le moment.
Renonçant à mon idée, je me dirige vers la porte et l'ouvre afin de sortir. Je fait à peine quelques pas, sans vraiment regarder où je vais, avant de me heurter contre quelque chose et de tomber au sol, ça m'étonnerais que se soit un mur je n'étais pas si près. Je lève la tête et vois que je suis rentré dans une personne, ho non !. Je la rebaisse rapidement en rougissant, j'espère que je ne l'ai pas déranger.

-Je, je suis désolé, je ne regardais pas où j'allais, je ne vous ai pas dérangé j'espère ?

Je me triture nerveusement les doigts, je n'ai pas envie de me faire des ennemies dès mes début ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Dim 3 Aoû - 22:59

Fëanturi venait d'arriver de mauvaise humeur a la résidence. ça devait faire une heure qu'il était dans sa chambre vu qu'il avait prit le temps de ranger ses affaires consciencieusement. Il s'était changé avant de partir au magasin, un pantalon en cuir noir taille basse avec un débardeur s'arrêtant au dessus du nombril. Il sortit une première fois, se souvenant qu'il avait oublié de mettre ses chaussures, d'habitude elles étaient toutes à l'entrée de sa maison, mais ici il n'y avait pas que lui, et le nombres de paires était assez important pour prendre beaucoup de place. Il prit des bottines blanches s'arrêtant a ses mollets. Puis, il prit son sac en bandoulière blanc.

Avant de sortir, il mit en route ses écouteurs, et sorti de la pièce. Il ferma la porte, avant de retourner et de se prendre son voisin. Fë fut bousculé, mais son voisin lui tomba sur les fesses. A la façon d'agir de ce fameux voisin, Fë le trouva mignon. Le petit blond bégaya avant de s'excuser, et de demander s'il ne l'avait pas déranger. Fëanturi vu qu'il était aussi rouge qu'une tomate.

"C'est rien, mais tu sais que tu es tout rouge, un peu comme mes cheveux ?"

Il avait retrouvé un peu de sa bonne humeur. Yu' était le genre de personne qui l'amusait, timide et maladroit. Puis le roux lui tendit la main, pour l'aider a se relever.

"Fëanturi Chantange, enchanté. Tu es très mignon, tu es au courant ? Surtout quand  tu es tout rouge. Devenons amis, ou amant comme tu veux."

Le roux lança ensuite un sourire assez sympathique, comme si sa mauvaise humeur était déjà partie. Ce n'étais pas vraiment le cas, car il faisait complètement semblant d'être gentil avec le blondinet. Bien qu'il pense sérieusement que celui ci est mignon. Il avait décidé de s'amuser avec.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Lun 4 Aoû - 0:00


Je fini par lever la tête vers mon interlocuteur, bien que j'ai pus le constater à la voix, il s'agit d'un homme, plutôt grand, du moins pour moi, et ma foi plutôt beau avec ça, il a des cheveux roux flamboyant, c'est pas commun et ça lui va asses bien je trouve. je reprend pied avec la réalité en l'entendant me parler. Comment ça je suis rouge? Déjà? Je ne peut empêcher une de mes mains d'aller se poser sur une de mes joues pour vérifier. Ha oui, en effet je susi bien en train de me transformer en tomate, rien que le fait de le remarquer renforce la coloration, moi qui voulais éviter de passer pour ridicule, je crois que c'est raté.
Je prend la main qu'il me tend avec une certaine timidité, je suis toujours mal à l'aise en présence d'autre personne, en particulier les inconnu et les hommes, surtout si ils sont beau.
Il se présente ensuite comme Feanturi Chantange, un nom que je ne risque pas d'oublier au vue de cette rencontre qui restera gravé dans ma mémoire comme l'une dès plus charmante et certainement des plus humiliante aussi. Il me dit ensuite que je suis mignon, c'est un compliment que l'on me fait asses souvent, après tout ''tout ce qui est petit est mignon'' mais le plus souvent c'est plutôt pour ce moquer que l'on me dit ça, pourtant cela ne semble pas dans son intention, et c'est temps mieux.
Attendez, quoi? Il a bien dit amant? C'est bien le premier à me faire une tel proposition, pas que je soit contre hein, je suis gay et je l'assume, ce que j'assume pas c'est que les autres le sachent, mais j'ai rarement vu une personne l'afficher aussi facilement dans mon entourage, comment peut-il avoir une tel assurance pour la chose, alors que moi j'ai mis des années avant de le dire à mes parents.
Mince, j'en oublie la politesse, il c'est présenter, à moi d'en faire de même, et en essayant de ne pas trop bafouiller merci

-Je m'appel Y-Yûko, Yûko Ahiko, enchanté également.

Je respire un bon coup avant de reprendre

-J-je préfèrerais que nous soyont ... amis, pour le moment, si tu n'y vois pas d'inconvénient

C'est vrai quoi, je suis un timide et un romantique en plus, il faut plus qu'une simple phrase pour me mettre dans son lit, je crois.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Lun 4 Aoû - 18:23

Fëanturi s'amusait a embêter les gens, mais là, il devait bien avouer que le blondinet était mignon à rougir a cause de si peu de chose. Bien que le blondinet n'avait pas l'air à l'aise quand Fë' lui tendit sa main. Voyant que le blond rougissait de plus en plus, Fë se disait qu'il allait atteindre le rouge de ses cheveux. Fë se demandait quand son voisin remarquerait le mot amant dans sa phrase précédente, et surtout comment il allait réagir. Il ne réagit qu'après un moment, en disant qu'il ne sera que son ami pour le moment, après s'être présenté, Yuko. Fëan n'avait jamais eut la mémoire des prénoms, mais peut être qu'il arriverait quand même a se rappeler du prénom de son voisin mignon.

"Tu changeras d'avis rapidement. Comme les autres personnes."

Toujours aussi confiant, il lui sourit. En général c'était ses yeux bleus qui faisaient craquer les gens. Mais bon, il avait décidé de se calmer au niveau du nombres de partenaires, bien qu'il ne soit pas sûr de rester sa décision. Puis, son téléphone se mit a sonné, il l'avait oublié dans sa chambre, et du coup il fit demi tour pour le prendre, et raccrocha directement en regardant le numéro.

"Tu faisais quoi avant de vouloir me faire un câlin ? "

Il disait tout ça sur le ton de la plaisanterie, bien sûr. Il n'avait pas s'ennuyer aujourd'hui, même s'il venait d'arriver. Il préférait profiter de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Lun 4 Aoû - 20:01

Après que je me soit présenté et ai affirmé qu'une amitié me suffi pour le moment, le dénomé Fëanturi me dit que je changerais d'avis rapidement, cela m'étonnerais un peu, je suis bien trop timide pour faire ce genre de choses, mais c'est vrai qu'il a l'air de s'avoir comment convaincre, et il a le physique qui va avec, je ne peux pas nier qu'il me plais beaucoup, alors peut-être que si il s'y prend bien, il pourrais se passer quelque chose entre nous, qui sait?
Mais la suite de sa phrase me refroidis rapidement "les autres" savoir qu'il a déjà eu des aventures n'est pas des plus engageant, et le ton qu'il a prit pour le dire me laisse à penser qu'elles ne sont pas occasionnelles. Sûrement un dragueur de première qui voudra de moi cinq minutes et c'est fini, mais c'est la première fois que ça m'arrive alors je doit avouer que c'est asses flateur.
Je lache un petit "je suis pas sur" alors que je le vois retourner dans sa chambre à la suite d'une sonnerie, sûrement celle de son téléphone. Je me retrouve donc seul au milieu du couloir, plenté comme un idiot, j'attend un peut puis prend la décision de partir, ça ne sert à rien de rester panter là si il ne resort pas. Je vais faire demi-tour, mais la porte s'ouvre, me coupant dans mon mouvement, et je le vois sortir de la pièce.

-Tu faisais quoi avant de vouloir me faire un câlin ?

Un câlin? il parle de quand je lui suis rentré dedans? je n'appelerais pas cela un câlin mais bon, si ça lui fait plaisir. Encore une fois, je sens la gène me reprendre à l'évocation, c'était génant et la comparaison est des plus embarrassante, bien que l'idée soit plaisante.

-Je, j'étais entrain de me reposer suite à ma visite de la résidance, je ne suis pas un grand sportif alors c'était un peut fatiguant de marcher de long en large, c'est grand ici

Je prend une inspiration et lui demande à mon tours

-Et toi? que faisait tu?

Ce n'est pas dans mes habitudes de parler autant, n'y même de poser ce genre de questions, mais pour une fois, mon interlocuteur ne semble pas me vouloir quelque chose de mal, alors pourquoi ne pas oser moi aussi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Mar 5 Aoû - 11:02

Après avoir laissé entendre que Yu' changerait d'avis rapidement, il dit qu'il n'en était pas sûr. Fë en mettrait sa main a couper. Il se remit à être gêné quand Fë parla de câlin. Il était fatigué d'avoir marché dans toute la résidence... Ce ne serait pas a Fë que ça arriverait, c'était trop ennuyeux de faire le tour de la résidence tout seul. Peut être que c'était parce qu'il n'en avait rien à faire. Yu' demanda ensuite ce que Fë faisait.

"C'est sûr que ça doit être fatigant de marcher pour rien. Moi, je viens d'arriver, je rangeais mes affaires. J'avais envie  de faire les magasins, mais je n'ai plus envie d'y aller. Alors je vais aller m'ennuyer dans ma chambre jusqu'à ce que je trouve une idée. sauf si tu as quelque chose a me proposer, Yu'."

Fë lança un sourire Yu', attendant une réponse. C'est vrai qu'il avait changé d'avis du côté de ses occupations a cause de Yuko, mais c'est parce qu'il avait plusieurs idées en tête. Qu'est ce qu'il y a de mieux entre acheter des vêtements et draguer. Pour Fë s'était plus intéressant de draguer, alors il s'était mit en tête de draguer Yu', jusqu'à ce que celui ci craque. Mais bon, il fallait déjà qu'il propose quelque chose à faire.

Fë' regarda ensuite Yu', et eut l’irrésistible envie d'embrasser le blondinet. Mais il avait un peu de retenu quand même. C'était juste qu'il n'avait pas embrasser quelqu'un depuis une semaine a cause des préparatifs de son départ, enfin son arrivé à la résidence. Alors il le dit simplement en attendant une réponse.

"J'ai envie de t'embrasser. Qu'est ce que tu en dis ?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Mar 5 Aoû - 13:19

Il me lance un sourire après m'avoir demandé si j'avais quelque chose à lui proposer pour s'occuper. Pourquoi je sens venir le gros sous entendu par rapport à ce qu'il m'a dit avant? Surement parce que c'est le cas. Sauf que je n'ai aucune expérience dans la matière et que je suis plus du genre à attendre une vrai relation qui dur qu'un simple moment entre deux personnes. Et puis de toute façon, je suis bien trop timide pour proposer se genre de chose.
Je baisse la tête, tentant de cacher mes rougeurs, la situation est déjà bien asses embarassante comme ça.
Je vais lui repondre un truc idiot disant que je ne sais pas comment je pourrai l'aider à trouver de quoi l'occuper, quand il recommence à parler.

-J'ai envie de t'embrasser. Qu'est ce que tu en dis ?

Que ... Quoi? Je relève la tête, sous la surprise, ce n'est pas que je ne veux pas, mais je n'ai aucune experience dans le domaine, et même, ça ne se fait pas d'embrasser quelqu'un qu'on ne connais pas, si? Je ne sais pas trop si je doit accépter, je ne m'imaginais pas vraiment mon premier baissé de cette façon, mais en même temps, ce n'est peut-être pas si mal de commencer avec quelqu'un qui à de l'experience, rah, je sais pas. Et puis si je dit oui et que ça va plus loin, je me connais, je vais y croire, et au final je serais triste parce qu'il ne voudra pas la même chose que moi et que je vais me faire envoyer balader. Non, définitivement ce n'est pas une bonne idée d'accepter.
Je sens que j'ai l'aire idiot à réfléchir de cette façon, mais pour moi c'est quelque chose de très important, je me triture nerveusement les mains cherchant ce que je vais lui répondre, je ne veux pas le vexer non plus, j'ouvre donc la bouche pour répondre, mais il n'en sort absolument pas ce que je voulais.

-O-oui

Le son résonne dans ma tête, m'étonnant moi même de ma réponse, je plaque mes mains sur ma bouche, comment j'ai pus dire ça, c'est vrai, j'ai dis que je ne voulais lui répondre, c'est completement idiot et illogique de ma part. J'essaye de lui faire comprendre que je me suis tromper, mais seule des baffouillements incompréhensibles sorte de ma bouche, arg, je sens que j'ai fait une grosse erreure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Mar 5 Aoû - 18:24

Après avoir fait sa proposition, Fëanturi continua d'observer le blondinet. Celui ci prit du temps avant de répondre, mais bon Fëanturi savait qu'il dirait non, les gens ne prennent pas autant de temps quand ils le veulent. Mais contre toute attente Yuko dit "oui". Avant de mettre ses mains sur sa bouche. Fëanturi s'approcha de lui et mit sa main sur la joue du blondinet, et le regarda dans les yeux.

"En général, les gens embrasse sans rien dire, ou s'enfuit quand je pose la question. T'inquiète pas, je ne force pas les gens, alors je ne vais pas t'embrasser. Je ne suis pas un garçon qui force les gens, c'est pas mon truc."

Après avoir parlé il se recula un peu, et observa un peu Yu'. Le blondinet était de toute évidence peu expérimenter, voir pas du tout a ce niveau là. Fëanturi savait que souvent avant d'avoir des relations, les gens rêvent d'avoir une belle histoire d'amour, ce qui n'existait pas en fait. Puis, il décida de faire un câlin à Yuko.

"Juste un câlin, parce que tout le monde aime les câlins. Mais si ça te dérange je te lâche."
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Mar 5 Aoû - 22:00

Je le regarde m'expliquer qu'il ne m'embrassera pas, c'est étrange de sa part, lui qui semblait pourtant le vouloir, mais je lui en suis tout de même reconnaissant, bien que je soit un peut déçu, c'est un bel homme, c'est un peu dommage.
Je ne peux m'empêcher de baisser la tête face au reçu que je viens de lui faire, cela doit être peut agréable pour lui. Je sens ses bras m'entourer et me serrer contre lui, me surprenant, puisque je ne l'ai pas vu faire. Mais je doit avouer que c'est agréable, je me sens en sécurité dans ses bras et puis ça fait longtemps qu'on ne m'avais pas fait de câlin.

- Non non, c'est bon, au contraire, ça fait longtemps que je n'en ai pas eu.

En effet, depuis que mes parents savent que je préfère les hommes, ils ne s'approche de moi pas plus que nécessaire, surtout mon père. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis pros de l'iresistble envis de m'expliquer, alors que cela ne doit sûrement pas l'intéresser, alors je l'éloigne un peut, juste asses pour lui parler, mais pas trop non plus.

-Je suis désolé, c'est pas contre toi tu sais, c'est juste que je ne suis pas très expérimenté dans la matière, je ne veux pas te décevoir, et surtout je suis très sensible, je vais certainement croire à des choses qui n'arriveront pas, peut être même tomber amoureux, mais je me doute que ce n'est pas ce que tu veux, et pour moi le retour sur terre va être très brutal, j'en ai déjà fait l'experience.

Je baisse la tête, tentant d'échapper à cet affreux souvenir, j'ai mis des mois à m'en remettre, ma mère était telement à bout qu'elle m'a fait voir au loin une dizaines de psy, c'était horrible, je ne veux pas imposer ça à quelqu'un, et puis, ça me fait un peu peur aussi. Je me recale contre lui, espèrent que m'a déclaration ne l'a pas trop ennuyé, n'y trop refroidit à mon sujet, j'aimerais bien être son ami quand même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Mer 6 Aoû - 17:39

Le petit blond appréciât le câlin. ça faisait longtemps qu'il n'en avait pas eut. Fë faisait se genre de câlin à ses animaux, et il n'en avait jamais eut de son père. Mais ce n'était pas désagréable, il y prendrait presque gout.

"Moi, je n'en ai eut que rarement du moins, si on compte pas les animaux."

Puis, ensuite il s'excusa, en poussant un peu Fë, qui le lâchât. C'est mieux quand ça ne dure pas trop longtemps. Le petit blondinet dit tout haut ce que pensait tout bas Fë. Ce qui étonna un peu celui ci, qui ne laissa encore une fois rien paraitre.

"Ne t'en fait pas, je sais comment c'est quand on est pas expérimenté. Je me souviens de quand je l'étais, du moins presque. Je préfère oublier de toute façon."

Puis il s'étira, et s'essaya par terre contre le mur,  comme si de rien était. Puis, une question étrange arriva dans la tête de Fë.

"J'en ai marre de rester debout. Tu l'as su comment que tu étais homosexuel toi ?"

Pourquoi ne pas faire la discussion a la place de faire autre chose dans un lit. En général, FË discutait toujours avec ses amis, même s'il n'en avait eut que très peu avant. En fait, il n'avait eut que son frère comme ami proche.

"Moi, je ne m'en souviens plus. Mais je me souviens de quand mon père l'a apprit. Il m'a trouvé dans mon lit avec un gars, et il m'a frapper plusieurs fois."

Puis, il tira la main de Yu', pour le faire s'assoir a côté de Fë'.

"Assis toi, je ne te mangerais pas, du moins pas avant que tu ne me le demandes."
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Mer 6 Aoû - 20:10

Je me laisse asseoir en rougissant encore à sa remarque, c'est vrai que c'est mieux de discuter assis, c'est plus confortable, mais ce n'est pas une raison pour faire ce genre de remarque. Il m'a expliqué qu'il n'avait que rarement ce type de câlin avec des êtres humains, il doit donc être plutôt proche des animaux, enfin je pense. Il m'a aussi dit qu'il ne souhaitait pas vraiment se souvenir de ses première fois, c'était si horrible? non en fait je veu pas avoir.
Il m'a également parlé de quand son père l'a apprit, ça n'a pas du être facile, il a l'aire d'être violent, je n'ai pas put m'empêcher de lui lancer un petit regard désolé.
Assis par terre à côté de lui, je me rappel de ce qu'il m'a demandé, il me parle comme un vieil ami, c'est étrange pour moi, je n'en ai jamais réelement eu. Bien que toujours timide, ses questions sont plutôt intime, je lui répond donc.

-Hé bien je ne sais plus exactement comment je l'a su, ça a toujours été là je crois, mais je me rappel que je m'en suis vraiment rendu compte à cause, d'une mauvaise blague de certain de mes camarades dans une autre de mes écoles, ils voulaient mumilier et donc une des filles du groupe est venu me draguer, j'ai pas trop comment j'avait pas trop suivit, j'ai préféré regarder par le grillage le cours de natation du lycée de l'autre côté.

Je ne peut pas m'empecher de gigoter légèrement, mal à l'aise par ce dont on parle. C'est bien la première fois que j'ai ce type de discution avec qui que se soit, mes parents étaient trop occupé et je n'avais pas d'ami proche.

-Tu sais, tu n'est pas le seul a avoir des problèmes avec ton père, si je suis ici c'est parce qu'il ne veux plus m'approcher depuis qu'il sait, je crois que je le dégoute.

Je lache un rire amère à se souvenir pas si lointain. C'est alors que je me rend compte du lieux où nous nous trouvons et de ce que l'on parle, pas très discret. Peut-être que lui ça ne le dérange pas, mais moi je préfère éviter que ça s'ébruite. Je me lève donc et lui tend la main.

-Tu veux venir dans ma chambre? on sera mieux pour parler.

C'est idiot, mais maintenant que j'ai pris concience de la sitaution, je ne peux m'empêcher de jeter des coups d'oeil discret dans le couloir pour être sur que personne ne viens. J'espère juste qu'il ne prendra pas mon invitation pour autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante Jeu 7 Aoû - 17:00

Fëan' écouta tranquillement l'histoire de Yu'. Les filles qui draguent pour faire tourner en bourrique les pauvres homosexuels au lycée. Fë n'avait jamais parlé au gens de son lycée, il avait même était surnommée par certaines filles "Le prince solitaire." et il se souvient qu'il avait eut plusieurs déclarations.
Yu' aussi avait eu des problèmes avec son père, le sien l'évitait contrairement à celui de Fë qui lui cracherait presque dessus quand il le voyait, c'était comme si tout ce qui lui était arrivé de mal lui été arrivé.

"Je vois. Le mien avait tous ses espoirs dans mon frère jumeaux, mais celui ci a mit sa copine enceint et depuis il a disparu. Mon père s'est remarié et la femme n'en a que pour son frique, et j'ai déjà coucher avec elle. Mais il l'a mise enceinte du coup, et maintenant il m'a viré ici en échange d'argent pour moi."

Fë lui raconta plutôt pour dire qu'il y a des histoires pire que la sienne, mais il mit quand même son bras sur les épaules de Yu'. Avant que celui ci ne propose d'aller dans sa chambre. Fë ne put s'empêcher de rigoler.

"Tu sais que ça pourrait paraitre comme une invitation ? C'est risqué de dire ça comme ça. Mais je veux bien aller dans ta chambre, j’essaierais de me tenir, promis."

Il se leva ensuite et aida le blondinet a se lever à son tour avant d'aller dans la chambre de celui ci.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre choquante

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre choquante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle choquante
» INTERVIEW CHOQUANTE D'UN ADMINISTRATEUR DE CSP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de débuter... :: Local Poubelle-