Welcome à Hinata!! Et oui c'est l'hiver... Il fait froid, il y a du vent... Mais aussi de nouvelles distractions!! Un nouveau design et de nouveaux lieux vont prendre place sur le forum !

Partagez | 
 

 Un nouveau départ pour une nouvelle vie (Haiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Un nouveau départ pour une nouvelle vie (Haiko) Jeu 31 Juil - 22:45

Je regardais le paysage défilé depuis la vitre. Je pensais au passé, au présent et à l'avenir. C'était un gros changement que j'allais subir encore une fois mais pas forcément que je n'allais pas aimer. J'espérais même me plaire là-bas, me créer enfin une vraie vie sociale. Faire des connaissances normales avec des personnes de mon âge me fera le plus grand bien. Je ne réalisais pas encore que j'allais entrer à nouveau dans un lycée, cela faisait si longtemps.. Je me posais un tas de questions sans pouvoir y répondre. Comment seront les personnes là-bas? Y aura-t-il du monde? Comment est la ville? Devrais-je travailler plus que je ne le fais d'habitude, ou alors l'année sera-t-elle au contraire simple à passer que ce à quoi je m'attends? Etc.. Mais ainsi, alors que je ne faisais que penser, mes yeux bloquants sur le paysage qui s'offraient à eux, le train freina légèrement, ralentissant donc de plus en plus au cours que le temps passait avant de finir par s'arrêter complètement. Je pus donc enfin sortir de la gare.

Je montai alors dans un taxi dont le chauffeur se montra peu aimable. Je déposai rapidement mes bagages dans le coffre, obtenant comme seule aide du chauffeur l'ouverture de ce dernier. Je m'assis ensuite sur un siège à côté de celui du chauffeur et lui montrai immédiatement une image de la résidence en prononçant le nom de ma destination. Après avoir échangé quelques paroles avec moi, il partit aussitôt pour la résidence d'Hinata. Puis, un calme très pesant se fit sentir, chez moi en tout cas. Il n'y avait pas de musique, pas de paroles. J'avais beau vouloir lancer des discussions, elles se terminaient aussi vite qu'elles étaient arrivées. Ainsi, j’abandonnai rapidement et mon regard se reporta sur la paysage. Ce mauvais épisode de ma journée fut cependant et heureusement assez court pour être oublié. Le taxi s'arrêta soudainement, je regardai face à moi, des embouteillages... Ce n'était pourtant pas si loin de la gare! Avais-je vraiment bien fait de prendre un taxi? Perdant rapidement patience je décidais de continuer à pied après avoir payer le chauffeur pour son ennuie total, bien mieux comme cela.

De l'air! Je sentais le vent caresser ma peau et balancer mes cheveux. On pouvait dire que cela faisait du bien, il y en avait marre de rester enfermé dans une machine, assis à attendre. Ainsi je me dirigeais vers la résidence Hinata avec une vraie allure de touriste. Je portais des lunettes de soleil, habillé simplement d'un tee-shirt blanc composé d'un col d'où dépassait ma plaque, et d'un short marron tous deux unies avec des tongs à mes pieds. Je passai devant un café dont l'animation ne retint pas mon attention puis je m'arrêtai sous une chaleur pesante avant de relever la tête. Je sortais à nouveau l'image de ma poche puis je regardais un à un cette dernière et le bâtiment qui me faisait face. C'était bien cela, la résidence Hinata! Ainsi je montais marche après marche, pieds après pieds, portant sans trop de difficultés non plus mes bagages avant d'atteindre finalement la destination. Je sonnais donc à la porte, une goutte de sueur dégoulinant sur ma joue gauche.

Je rencontrai alors une certaine Kiko Tamako qui s'occupait apparemment de la bienvenue de tous les résidents. Je la saluai aimablement puis elle me remit une chambre, un plan, et surtout elle m’intégra dans un groupe. Cette dernière chose n'a pas eu une grande importance à mes yeux étant donné que je n'en comprenais pas l'intérêt. Quoi qu'il en soit je faisais désormais parti de l'équipe Neko. La femme semblait assez occupée et fatiguée, je continuais donc sans poser de questions, la saluant donc en me dirigeant vers ma chambre.

Le plan, bien dessiné, ne me posa pas de problèmes pour m'y retrouver et j'atteins rapidement ce qui allait être mon espace de vie durant un certain temps. Je fis coulisser la porte d'entrée. Mes yeux parcoururent vaguement l'espace pendant que j'entrais dans la pièce et que je laissais tomber toutes mes affaires au sol en soupirant. Je refermais la porte derrière moi tout en m'exclamant.

"Il était temps!"

Un nouveau soupire de soulagement m'échappai pendant que j'essuyais certaines gouttes de sueur qui envahissaient mon visage. C'est qu'il faisait vraiment chaud aujourd'hui! Et j'arrivais tôt dans l'après midi, là où le soleil était le plus puissant. Je me mis donc à observer la première pièce de gauche à droite. Un mur non utilisé, une table entourée de coussins puis à ma droite un bureau, un prolongement de la salle dans le mur et un peu plus proche de l'autre pièce, de nombreux tiroirs et étagères. J'avançais ensuite vers la seconde porte qui menait surement au lit et je la fis glisser également. Je vis un matelas au centre de la salle, au sol à l'éclat brillant. Non loin un pendrié comportait un bon nombre de cintres. Je finis la visite rapide de mon nouvel habitat en hochant de la tête d'une manière déterminée, avec un sourire qui me donnait un air enjoué. L'habitation me plaisait, je la personnaliserais petit à petit pour en faire mon véritable chez moi. Je m'y sentirais bien, j'en étais persuadé. Ainsi je partais chercher les affaires que j'avais abandonné dans l'autre salle et je les rangeais. Petit à petit, pratiquement chaque tiroir fut rempli. Puis, atteignant finalement le fond de mon sac, je tombai sur une boîte à serrure. Je la sortis du sac puis je sortis des clefs pour l'ouvrir, une dague à grande valeur y était installée. Je la pris dans mes mains et l'admirai un moment. On voyait dans mes yeux le reflet des pierres précieuses qui la composaient. Je rangeai ensuite mon arme avec précaution dans la boîte que j'avais ouvert. Enfin, Conscient que cette dague était un véritable trésor, je décidai de ranger pour l'instant la boîte au fin fond d'un placard rempli de divers choses.

Et voilà! Tout ce déménagement était terminé! Après tout je n'avais pas pris tant d'affaires.. Mais tout ce voyage m'avait fatigué.. je m'écroulais alors sur le matelas qui était désormais mien et je me remettais à penser, m'accordant quelques minutes de répit. Quelles sortes de rencontres allais-je faire ici? La ville est-elle animée? Trouverais-je une femme assez unique pour en faire une de mes proches? Vivrais-je un rêve ou un cauchemar? Réussirais-je à faire un nouveau départ, pour une nouvelle vie? Oui.. Je le sens, je le sais. Je suis parti pour me créer une nouvelle vie. Et je compte bien m'en faire une belle cette fois-ci. Il était temps. Je ferais de ma vie un rêve, je ferais de mes rêves une réalité. Voilà ce que je voulais. Mais j'étais bien conscient que c'était impossible. Mon but était simplement de la rendre la plus belle possible. J'étais arrivé, et désormais mon histoire s'écrivait sur une page à nouveau blanche. Voudriez-vous écrire mon destin à mes côtés?
Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau départ pour une nouvelle vie (Haiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un départ dans une nouvelle région
» 06. Nouveau look pour une nouvelle vie
» Ma resolution pour la nouvelle année
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Nouvelle étape pour une nouvelle vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de débuter... :: Local Poubelle-