Welcome à Hinata!! Et oui c'est l'hiver... Il fait froid, il y a du vent... Mais aussi de nouvelles distractions!! Un nouveau design et de nouveaux lieux vont prendre place sur le forum !

Partagez | 
 

 Une petite promenade. [PV Saitou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Une petite promenade. [PV Saitou] Lun 13 Jan - 9:59

Il y a peu, je m'étais installée à la pension Hinata, avait des débuts d'ailleurs plutôt assez...comiques...ou tragiques...tout dépendait de la manière de voir les choses et du point de vue qu'on occupait.

Toujours est-il que j'avais passé pas mal de paysages de la ville en taxi lors de mon arrivée, mais je n'avais pas pu prendre le temps de la visiter. Cela aurait été bien compliqué à cause de mes nombreux bagages de toute façon.

J'avançais donc d'un pas léger et lent, me promenant en profitant de chaque détail naturel et arrivais enfin jusqu'au pont sur lequel nous avions également roulé. J'avais été impressionnée par celui-ci et je voulais le regarder de plus près. Heureusement que j'avais passé des vêtements pratiques pour cette journée et que je n'avais pas revêtu une de mes nombreuses jupettes, un simple jean et une veste à capuche à vrai dire, sinon les passants auraient pu avoir vu sur ma petite culotte tandis que je grimpais à peu près partout dans le soucis de mieux tout observer.

D'ailleurs je trouvais que la vue depuis le pont était fort jolie, ainsi je grimpais afin d'aller m'installer sur la rambarde, avec précaution pour ne pas perdre l'équilibre, m'accrochant au premier pilier le plus proche pour avoir un meilleur appui, quelque fois que je tombe avec ma légendaire maladresse. Seulement voilà...j'avais moins de courage que ce je ne pensais, et restais à demi-levée sur celle-ci, agrippée au poteau, et quiconque passerait par là aurait vu une âme en peine qui aurait voulu sauter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une petite promenade. [PV Saitou] Lun 13 Jan - 20:56

Youpi !! Je suis tout excité de pouvoir enfin vivre ma vie, tous seul, sans mes parents, être liiiiiibre ! Je vais pouvoir réaliser tous mes rêves, me faire de nouveaux amis, regarder des feuilles tomber... heu non ça ça changera rien...
Là je suis dans le bus, direction la pension. Il n'y a plus beaucoup de monde dans le bus à ce stade du voyage mais les quelques rares voyageurs me regardent bizarrement... peut-être parce que j'ai des oreilles de chien sur la tête, ou parce que j'ai une chemise à carreau multicolore. Ou peut-être à cause de ma valise avec plein de petits inu trop kawai dessus ? Non je pense que c'est sûrement parce que je saute partout, je parle tout seul et je gigote sous le coup de l'excitation... Bof, après tout je m'en fiche, je suis heureux !
On traverse un très joli pont, je l'ai vu sur internet, ça veux dire qu'on est plus très loin ! Puis... le bus s'arrête...
Je cours vers le chauffeur
"Excusez moi ? Qu'est-ce qui se passe ?"
Il me répond qu'il y a une panne. Une panne ? Mais c'est pas possible, je dois aller à la pension moi !
Bon ben j'y vais à pied alors, ça me fera du sport et je pourrais découvrir la ville comme ça.
Allez, je saute sur ma valise et je pars en courant dehors en n'oubliant pas de saluer le chauffeur et les autres passagers.
Haa ! Quel bon air plein d'essence ! Je regarde autour de moi je dois aller... vers la droite ! Ou vers la gauche ? Bon, en fait, je suis un peu perdu...
Ha il y a quelqu'un là-bas, elle va peut-être pouvoir me renseigner.
Je m'approche d'elle. Quel beau paysage ! Je regarde la personne que je veux interroger, on dirait une jeune femme. Mais qu'est ce qu'elle fait dans cette position ? Elle ne va quand même pas... ?
"NON NE SAUTE PAS !!!"
Pourvu qu'elle ne fasse pas cette bêtise, j'ai besoin de quelqu'un pour me guider moi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une petite promenade. [PV Saitou] Jeu 16 Jan - 12:34

Je regarde autour de moi, pas un bruit, pas un chat, c'était apaisant cette atmosphère bien que le lieu soit fait exprès pour qu'il y ait du passage. J’espérais néanmoins qu'il n'y ait pas trop souvent de bouchons à cause du fait qu'il relie la ville au pensionnat. Ce coin ne devait pas être un havre de paix tous les jours finalement. Alors que je soupirais d'avoir eut la chance de le découvrir sans qu'il y ait trop de bruit autour je fis une petite moue déçue, presque triste, car j'entendis un bus approcher. Peu de gens en descendirent. A vrai dire je n'avais pas fait attention trop occupée à essayer de grimper sans tomber ni me faire mal.

Et voilà...je savais bien que c'était trop beau pour être vrai. Alors que je trouvais enfin l'équilibre et l'assurance nécessaire pour me maintenir debout sur la rambarde, j'entends quelqu'un interpeller une autre personne, sans savoir qu'on s'adressait à moi. Je pris peur en me demandant bien qui aurait pu avoir envie de sauter. Ce quiproquo me fit perdre ma concentration et je glissais soudainement, me raccrochant à la structure comme je pouvais.

Je voyais déjà des images de ma vie défiler devant ma tête et la mort venir me chercher. Mais je vis les pieds du jeune homme qui avait crié au niveau de mes mains. J'hurlais alors à celui-ci de m'aider:

-Je t'en supplie, je vais tomber...j'ai pas envie de mourir...

Ma panique m'avait ôté toute timidité, et j'avais plus que peur. Est-ce qu'il arriverait à m'aider ou me planterait là? Je ne pensais pas qu'il serait capable de la deuxième option puisqu'après tout il avait essayé de sauver quelqu'un. Et c'est là que je me morigénais intérieurement. L'autre Fëanturi que j'avais rencontré le jour de mon arrivée avait sans doute finalement raison: je me sentais cruche en cet instant en plus d'être poisseuse et maladroite. Le jeune homme m'avait interpellée moi, et pas une autre. Je retins alors mes larmes avec force et tins bon, en tenant le plus longtemps possible, jusqu'à même tenter de me hisser mais mes doigts glissaient inlassablement et la gravité m'attirait encore et toujours plus vers le bas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une petite promenade. [PV Saitou] Jeu 16 Jan - 20:16

J'y crois pas ! Elle a sautée ! Mais lui avait pourtant défendu de le faire !
Elle va sûrement regretter de s'être suicidée pendant tout le reste de sa vie... enfin elle en a sûrement plus de vie maintenant...
Peut-être qu'elle va décider de me hanter parce que je suis la dernière personne qu'elle ai vu. Mais je veux pas être hanté moi ! Ça y est, je sens déjà qu'elle me hante, d'ailleurs j'entends la voix d'une jeune femme qui vient du précipice. Elle me supplie de l'aider.
"Je suis désolé mais je ne peux rien pour toi, il faut que tu passes de l'autre côté maintenant !"
Mais attend, elle dit qu'elle veux pas tomber donc soit elle sait pas qu'elle est morte soit...
Je me précipite contre la barrière et je vois une jeune femme blonde accrochée dans le vide. Elle a l'aor gentille, ce serz ma nouvelle amie !
"Jolie veste, moi c'est Saitou, ravi de te rencontrer !"
Puis je vois qu'elle fais une tête bizarre, comme si elle se retenait de pleurer, ou alors elle a peut-être besoin d'aller au toilette...
Puis je me rappelle qu'elle est accrochée dans le vide sur le point de tomber... Oups.
"Heu attend, je vais t'aider..."
Je lui tends ma main, lui attrape fermement les poignets et je la tire vers le haut... Enfin je la tire, c'est pas facile, elle a faillis me glisser des mains une ou deux fois mais j'ai réussis à la remonter !
Épuisé et en sueur après cet exercice je lui tends la main
"Désolé pour avant, j'ai des problèmes comme ça des fois... enfin bref, comme je le disais je m'appelle Saitou. Pourquoi est-ce que tu as essayé de te suicider ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une petite promenade. [PV Saitou] Sam 18 Jan - 2:26

Bien qu'en plein dans ma panique j'ai bien cru que j'allais éclater de rire. Il croyait qu'un esprit lui parlait. En fait il devait être aussi tête en l'air que moi, mais je devais avouer qu'à ce stade cela ne m'intéressait pas des masses. Je voyais déjà ma dernière heure sonner. D'autant plus qu'il ne se pressait pas plus que cela, une fois arrivée à mon niveau, pour me secourir. Me faisant des compliments sur...mes vêtements?! Mais mais...il était fou ou quoi? Ou alors il essayait de me faire déstresser peut-être que c'était même volontaire?

Je me raccrochais tant bien que mal, mais petit à petit je me sentais glisser et ma peur qui s'était légèrement apaisée en l'entendant ne fit que remonter à la surface, augmentant l'angoisse au creux de mes entrailles. Puis il vint enfin à ma rescousse et j'essayais d'attraper sa main, mais ma peur me rendait trop froussarde. Pourtant je n'avais pas le choix et je m'exécutais avec peine. Chaque fois que mes mains glissaient des siennes j'avais cette image de ma tête qui chutait la première et ce n'était pas beau à voir. En temps normal, je ne supportais pas le moindre contact physique, et celui d'un garçon m'aurait fait rougir plus que de raison. Mais la situation était différente et quand il me tendit la main je me blottissais dans ses bras pour pleurer de soulagement, spontanément et parce que j'étais choquée.

J'essayais de me calmer, puis quand ce fut fait je séchais mes larmes et me reculais en rougissant et bégayant:

-Je...je suis enchantée...m'appelle...Katya...voulais pas...juste glissé...voulais voir le paysage....


Je me triturais les doigts, puis les cheveux et me rappelait de son compliment de tout à l'heure:

-Et merci pour la veste...tu...tu...


Je fis un effort surhumain pour faire tout en une phrase en la disant très vite, d'une voix plus aiguë qu'à l'accoutumée, comme si ça pouvait m'empêcher de rougir:

-Je suis pensionnaire à Todaï. Tu es un nouveau? Ou bien tu es un villageois? Merci de m'avoir sauvé... Et pourquoi tu traînais par ici?


Je devais avouer que bien que timide j'éspèrais qu'il serait étudiant comme moi, et qu'on partagerait des centres d’intérêts communs, voire même la même chambre, sans arrière pensée. Il avait juste l'air si innocent et naturel ... Contrairement à mon autre colocataire qui m'effrayait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une petite promenade. [PV Saitou] Sam 18 Jan - 12:44

Et voilà qu'elle se blottit dans mes bras. Ben qu'est-ce que... Ha oui c'est peut-être parce qu'elle vient de frôler la mort. Ou alors je lui fais de l'effet ?
Et elle pl... pleure ? Non je veux pas qu'elle pleure ! Je la serre un peu contre moi et essait de la calmer.
Une fois plus calme elle recule. Elle ne veut plus me faire un câlin ?
Elle me bégaie quelque chose... Ha donc elle doit être timide ! 
Elle... voulait voir le paysage ? Depuis le vide ? C'est bizarre quand même, même moi, je n'aurais pas une idée aussi bizarre !
Elle me parle ensuite d'une veste en jouant avec ses cheveux. Une veste ? Je lui lance un regard très étonné, pourquoi elle me parle de veste ?
Ensuite elle me dis qu'elle est pensionnaire à Todaï. Génial, moi aussi !
"C'est vrai ? Moi aussi je dois aller à la pension Hinata. D'ailleurs mon bus est tombé en panne donc je veux y aller à pied mais je ne connais pas la direction... Donc je suis venu te demander comment y aller."
Ce serais bien qu'elle soit dans la même pension que moi, j'ai hâte de voir à quoi elle ressemble, je veux me faire plein d'amis là-bas.
Je prends ma valise à inu et je pars devant elle sans attendre sa réponse et sans même savoir si je vais du bon côté.
"Nous partons à l'aventuuuuuure !"
Je me retourne vers Katya et lui fais signe de me suivre.
"Allez dépêche toi, il faut qu'on y aille !"
Je continue sur ma route, alors qu'une voiture arrive, mais je suis tellement occupé que je ne la vois pas.
"Allons-y Let's go ! C'est partis les amis ! ♬"
Tiens, d'où est ce que je connais cette chanson ? Elle n'est même pas japonaise... J'ai dû l'entendre quelque part quand j'étais plus petit... Bon c'est pas grave, après tout elle est entraînante.
"Nous allons le trouver, je sais qu'on peut y'arriver ! ♬"
C'est ainsi que je pars vers... je sais même pas où, j'ai pas attendu la réponse de Katya...

De rien de rien:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une petite promenade. [PV Saitou] Dim 26 Jan - 11:43

Bien-sûr que c'était vrai, pourquoi aurais-je mentis, pour lui faire une farce? En tout cas, je n'avais pas envie de lui répondre cela, déjà parce que cela n'aurait pas été très aimable, et parce que je devais avouer que son côté dynamique et sa bonne humeur étaient contagieuse. J'étais un peu déçue de ne pas avoir eu le temps de lui répondre puisqu'avant que je puisse faire quoi que ce soit je dus me mettre à courir péniblement derrière lui. Son enthousiasme ne connaissait-il pas de limite? Cela n'était pas dérangeant en soi mais je ne m'attendais pas à une telle réaction et une telle rapidité.

C'est sans être trop essoufflée que je le suivis alors avec entrain, avant de le rattraper timidement par le bas de sa chemise, déjà pour lui éviter la voiture, mais surtout pour lui dire qu'heureusement on était dans la bonne direction. Puis je me surpris à marmonner la chanson en même temps qu'il la chantait. Je ne comprenais pas les paroles mais elle avait l'air gaie et entraînante, bien qu'un peu...enfantine?

Je lui demandais alors, toujours en courant:

-On risque d'arriver très vite à cette allure! Tu ne préfères pas profiter du paysage?

Je regardais en même temps tous les alentours et ne vis pas le petit objet qui se trouvait sur le sol. Une brosse à cheveux d'une fille apparemment, dans laquelle je me pris les pieds. Avec la vitesse, cela fit ni une ni deux, je m'étalais de tout mon long juste devant l'entrée de la pension, le nez en sang. Chouette...manquait plus que ma maladresse me rattrape encore...deux fois en une journée...c'était tout bonnement navrant et affligeant...

Je me relevais donc, très triste d'un coup, et ouvrit la porte d'entrée, me maintenant le nez pour ne pas que le sang goutte sur le sol et dis d'une voix nasillarde:

-Soi...le bienvenu...entre ...on est arrivé...mais les chambres sont à l'étage...il faut juste que je me soigne...


Puis je m'affolais pour essayer de trouver un lavabo, laissant là mon "invité" pour quelques petites minutes. Je revins avec des premiers soins et le nez lavé peu de temps après et souris.

-Alors, tu trouves... ça comment.... l'entrée? Tu veux.... qu'on se cuisine... deux trois gâteaux ...avant d'aller voir ta chambre?... Parce que je... sais pas pour toi, mais... je meurs de faim...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une petite promenade. [PV Saitou]

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite promenade. [PV Saitou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Petite promenade
» Petite promenade au bord de la rivière...
» Une petite promenade pour se changer les idée[pv Barbara]
» Ca te dirait une petite promenade ? (PV. Nuage Fleuri)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de débuter... :: Local Poubelle :: La salle des archives-