Welcome à Hinata!! Et oui c'est l'hiver... Il fait froid, il y a du vent... Mais aussi de nouvelles distractions!! Un nouveau design et de nouveaux lieux vont prendre place sur le forum !

Partagez | 
 

 Nouveaux venus dans le pensionnat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Nouveaux venus dans le pensionnat. Mar 7 Jan - 17:19

Fëanturi venait d’arriver devant le pensionnat, les mains dans les poches. Il ne trouva pas le bâtiment spécialement beau. Tous ce qu’il voulait c’était simplement un bon truc chaud. Il n’avait pas pensé à son manteau. Il avait froid, et n’a pas réfléchit plus longtemps, il est rentré. Il eu envie de trouver une bonne boisson chaude, et apparemment ce ne serait pas dehors qu’il le trouverait. Alors il rentra tranquillement dans le pensionnat, il observa pièce pendant quelques minutes, trouvant que c’était assez vieillot. Il ne vu personne et regarda les meubles, et les murs.

Quelques minutes plus tard, il regarda les portes, mais il ne devrait peut être pas bougé d’où il est, un étranger ne devrait pas se promener dans un pensionnat sans rencontrer quelqu’un qui s’en occupe. Mais bon… Il y a un canapé, et Fëanturi est fainéant. Alors il a décidé d’aller si assoir, « Aah… Confortable ce canapé.  Il fait toujours plus chaud à l’intérieur qu’à l’extérieur ». Il se recoiffa soigneusement, ses cheveux sont mouillés, il déteste ça.

Il prit son téléphone et envoya un texto assez long a son père. Puis il rangeât son téléphone, pour prendre une espèce de calepin dans son sac, et il commença à écrire quelque chose dessus. Attendant que quelqu’un arrive, ou de savoir si quelqu’un va finir par arriver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Mar 7 Jan - 18:11

La demoiselle avait absolument tenu à ramener la plupart de ses affaires avec elle, afin de se sentir plus confiante autour d'objet qu'elle connaissait et qui lui étaient familiers. Autant dire qu'elle avait presque déménagé sa chambre. C'est donc alors avec de lourdes valises qu'elle débarquait non loin du pensionnat, bras chargée, ses gants de laine maintenant ses mains à l'abri du froid et lui permettant de tenir les lanières de certains sacs sans se faire mal.

Pour quiconque ne la connaissait pas et la rencontrait ainsi, elle serait passée pour la potiche blonde qu'on voit dans certaines de ces séries américaines qui passaient parfois dans son pays d'origine, le Canada. Autant dire que le froid, cela ne lui faisait pas peur, c'était presque même une histoire d'amour entre eux deux...

Donc elle était habillée plutôt léger pour la saison, avec un bonnet, écharpe et gants par dessus le tout, histoire de ce donner bonne conscience et de ne pas avoir en plus de cela trop l'air d'être une étrangère. A coup-sûr elle allait se faire remarquer, alors qu'elle détestait cela. Elle avançait donc devant les portes du pensionnat paisiblement, et au lieu de déposer tout ses sacs avant d'entrer, arrivait ce qui l'avait attendu, elle glissa sur une plaque de glace, se retint de justesse pour finalement se prendre les pieds l'un dans l'autre et se rétamer par terre à cause du poids des sacs et des valises qu'elle transportait, au beau milieu de celle-ci, allongée sur le ventre comme une vieille carpette aplatie.

Cela commençait bien...
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Mar 7 Jan - 18:53

Fëanturi patientait tranquillement sur le canapé, et dessinait quelque de plutôt moche. Une sorte de bonhomme, laid avec un gros nez, et des petits yeux, seuls les vêtements étaient beaux, c’est les seuls choses qu’il sait dessiner correctement. Quelqu’un était derrière la porte, il allait attendre que l’inconnu entre. Pour l’instant il était occupé à se demander si c’était une fille ou un garçon. Il préfèrerait que ce soit un garçon, pour bien commencer son entrée dans le pensionnat. Mais, si c’était une fille, ce ne serait pas tellement mal non plus. Peut être qu’il serait mieux accueilli. Il regarde ses vêtements, et puis il marmonna « Je n’ai pas une tenue assez belle pour des rencontres. » Il haussa les épaules, de toute façon il est toujours beau, même quand ses cheveux sont mouillés.

Après quelques minutes plongées dans ses pensées, il se demanda qu’est-ce-que faisait la personne à la porte. Aurait-il rêvé ? Surement pas, il est peut être un peu bizarre, mais il ne voit pas les fantômes, et jusqu’à preuve du contraire il n’a jamais eu d’hallucination. Il devait aller voir, il poussa un grand soupir, il était bien sur le canapé confortable. Il n’avait pas du tout envi de bouger ses fesses. Mais, il bougea finalement ses fesses, pour ouvrir la porte, il vit la l’inconnue par terre, et referma la porte. Il éclata de rire, pendant une bonne minute et il rouvrit la porte, en lui demandant un sourcil levé, et en essayant de se retenir de rire : « Qu’est-ce-que vous faites ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Mar 7 Jan - 22:34

J'en avais assez, ce genre de soucis, cela m’arrive constamment. Et comme ce n'était déjà pas compliqué pour moi de devoir vivre avec cela et de me désespérer toute seule, il fallait qu'en plus j'arrive à me ridiculiser devant autrui. Décidément, quand je suis arrivée ce matin j’espérais vivre une bonne journée. Du moins, j'étais persuadée que de belles perspectives et opportunités devaient s'offrir à moi. Mais voilà, rien ne se passe jamais comme prévu.

Je soupirais, encore étalée dans mon amas de sacs, en me demandant bien comment j'allais pouvoir m'en sortir, me défaire de cet entrelacs de sacs, quand j'entendis un rire sonore éclater. Et voilà, je me sentais humiliée une fois encore. Quelques minutes après l'inconnu qui avait fait autant de bruit vint ouvrir la porte. Si je n'avais pas été de mauvaise humeur cette idée ne m'aurait jamais traversé l'esprit une seule seconde. A ton avis crétin, je bois le thé allongée sur le sol, c'est mon kiffe! Heureusement que je n'étais pas comme cela et rougit à la place, toute mortifiée que j'étais. Première personne rencontrée, et déjà je faisais mauvaise impression. Je ris un peu nerveusement pour cacher les larmes qui menaçaient de s'échapper de mon visage d'une minute à l'autre et bafouillais:

"Je euh...voulais entrer...et euh...je..euh...j'ai..je suis tombée...Sensei"


Je baissais la tête toute honteuse, pensant qu'il était professeur:

"Je...suis nouvelle...vous pourriez m'aider...s'il vous ...plaît?"

Puis je tentais de me relever tant bien que mal en rajustant ma petite jupe plissée, et la nettoyant rapidement, constatant que j'avais troué mon collant noir. Je continuais de rougir et demandais en ramassant maladroitement mes sacs:

"-peux...rentrer? Sensei?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Jeu 9 Jan - 22:10

Fëanturi se remit à rire, puis, en voyant tous les sacs de la fille, il se demanda 'il n'avait pas prit léger comme affaire, lui n'avait que ça trousse de coiffure et sa petite valise de vêtements. Il repensa a son pantalon préféré, qui avait été cassé avant qu'il ne parte, et c'est seulement à ce moment là qu'il fit une tête de déprimé et qu'il arrêta de rire.
Puis, il réalisa quelques minutes après que la fille aux sacs l'avait appelé "Sensei", il voulu rire, mais a la place, il sourit simplement en la regardant, un coté un peu charmeur sur le visage. Il l'a vu rougir, et toujours avec le même sourire, s'empêchant de rire à tout prit, il entreprit de faire une bonne blague, il se fichait bien de savoir si elle allait le détester ou non, après ça. Mais il était certain qu'il ne pourrait pas s'empêcher de faire cette blague.
Alors il commença sa blague, un ton mature et assuré une position de prof sérieux, et il prit deux sacs de la jeune fille, en pensant que c'était lourd. Il l'a fit entrée, en disant "Bienvenue au pensionnat, je suis le professeur Chantange. Laissez moi vous aidez, et entrez."
Ensuite, il vu ses bagages, zut, il ne faut pas qu'elle les voit, le nom et le prénom de Fëanturi était écrit dessus, ce serait peut être étrange qu'elle voit les bagages d'une personne qui est censée être un prof. Roh, puis, nous n'avons qu'à rester à l'entrée.  Les choses se mélangeaient un peu dans sa tête. Fëanturi regarda ensuite la fille, pensant qu'elle était mignonne.

"Je vous présente le salon, mademoiselle... ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Sam 11 Jan - 0:05

En cette fin de matinée, je me réveillais de la même façon que les jours précédents. Je finis par réussir à me lever après plusieurs essais et me dirigeais vers en bas en ne marchant pas droit, allant me chercher quelque chose à manger dans la cuisine. Je n'avais toujours pas rattrapé les heures de sommeils manquantes à cause de la grande fête du nouvel an et cela témoignait de mon état. Mes cheveux étaient ébouriffés dans tous les sens, j'avais des cernes très voyants et j'étais très lent. Je descendais alors enfin l'escalier qui menait à l'entrée et donc ensuite à la cuisine en fixant le sol, vérifiant que chacun de mes pas soient sûrs pour ne pas tomber.

J'atteignis enfin le rez-de-chaussée quand je sentis un gros courant d'air parcourir mon corps. Je frissonnai alors, relevant en même temps la tête. Je remarquai qu'il y avait deux personnes inconnues devant moi mais n'étais pas assez réveillé et trop dans mes pensées pour m'en apercevoir du moins, à ce moment. Je les fixai un court instant puis, repris mon occupation. J'entrai dans la cuisine et me servis un verre de jus d'orange avant de me mettre à en boire plusieurs gorgées. Soudain, je me mis à réaliser que deux inconnus s'étaient introduis dans la pension, ce qui me fis tout recracher. Je me retournais alors et pris un ton puissant et menaçant, laissant un air de surprise s'installer sur mon visage.

"Qui êtes-vous!!??"

Mon regard se tourna ensuite vers la porte d'entrée, grande ouverte qui laissait entrer le froid de l'hiver dans la pension. Tandis qu'un deuxième frisson parcourrai mon corps, je me dirigeais vers celle-ci pour la fermer en faisant une mine assez mécontente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Lun 13 Jan - 9:48

Je regardais désormais avec admiration celui que je pensais être un professeur. Ce qu'il me paraissait courtois et avenant contrairement à tout à l'heure. Je voulu l'empêcher de s'emparer de mes bagages mais je n'eus pas le courage de le faire, bien trop peureuse pour oser m'opposer à un professeur. Au lieu de cela je luis souris naïvement et me présentais à mon tour, car même timide je pensais que c'était quand même d'usage et que cela serait malpoli de ne pas le faire. Je voyais aussi une raison en moins de me faire remarquer puisque je détestais cela et que je venais déjà de le faire sans le vouloir à cause de ma chute et sûrement le trop grand nombre de mes bagages:

-En...enchanté monsieur...Chantange...je suis Katya...Neve..une nounou...une nouvelle ici...comme vous pouvez le constater.


Je me demandais comment cette année allait se passer. Si je commençais déjà à bafouiller et bégayer comme je le faisais d'habitude je n'arriverais pas à faire plaisir à papa et maman en trouvant une bande de camarade...De plus j'avais 18 ans, c'était un peu la honte d'être encore si timide à cet âge...Ne trouvez-vous pas?

Puis finalement nous étions restés dans l'entrée. J'allais ouvrir la bouche pour répondre au professeur, n'ayant pas encore eut le temps de penser à refermer la porte quand un énergumène débarqua en furie. Par réflexe je me collais derrière le dos de celui que je prenais pour un adulte comme pour me cacher de la "tornade" qui venait de faire son apparition.

Mes jambes flagellaient littéralement et je restais sans voix un moment quand je me mis à froncer les sourcils. Si cet habitant de la pension ne savait pas qui nous étions c'est qu'il ne connaissait pas non plus le...professeur...La vérité se faisait jour sous mes yeux et je reculais pour me décaler de la personne aux cheveux écarlates, me sentant trahie. Il était donc nouvel arrivant comme moi...et pas un professeur...je m'étais méprise, ce qui me fit rougir de la tête aux pieds. Décidément ce Chantange ou je ne sais quoi allait me prendre pour une sacrée idiote. Cela plus la chute de tout à l'heure...J'en avais presque les larmes aux yeux.

Alors j'articulais avec peine, faisant le choix de ne pas dénoncer le plaisantin, pour je ne sais quelle raison:

-Nous sommes nouveaux et mon...hum...camarade ....ici présent....m'aidait à rentrer mes affaires...

Sans m'en rendre compte j'avais énoncé cela dans un anglais impeccable et non en japonais. Une autre bourde à mon actif...
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Lun 13 Jan - 11:31

Fënturi souriait, sa blague semblait devenir parfaite. La fille y croyait. Comment elle s’appelle déjà ? Il faudrait qu'il écoute les gens quand on lui parle. Il haussât les épaules. Puis, il vu une personne descendre des escaliers, enfin quelqu'un qui est du pensionnat, mince la blague est déjà terminée. Ils devraient peut être sortir avant de se faire engueuler. Quoi que, s'ils appelaient le père de Fëanturi pour dire qu'il s'est introduit dans le bâtiment sans permission et qu'il s'est fait passé pour un prof, ça emmerderait bien son père. Alors il resta sur place, la personne allait bien réaliser a un moment qu'il y avait des inconnus dans le salon.

Ce fut le cas quelques minutes plus tard. Fëanturi posa les sac pendant que la fille était entrain d'essayer d'expliquer en anglais au garçon furieux qui venait de fermer la porte assez méchamment. D'ailleurs pourquoi elle parlait en anglais elle. Il réfléchit a une nouvelle blague, il ne pourrait jamais se faire passer en victime. Alors peut être dans la provocation. C’était surement le plus drôle à faire. Il n'a pas daigné au garçon qui demanda leurs noms, puis il est retourné s'assoir sur le canapé, en regardant les deux, mettant ses pieds sur la valises. Puis, c'est enfin qu'il ne dit quelque chose en envoyant des textos a ses anciens amis, si on peut dire que ce se sont des amis...

"Fëanturi Chantange, il fait froid, donc on rentre, normal. Aucun savoir d’accueillir ici. Je n'ai rien à voir avec cette cruche. Et oui, je ne suis pas professeur, ma belle. Et toi, tu es qui ? "
Il regarda le garçon, qui semble en colère. Fëanturi n'avait pas  l'air d'être désolée ou quoi que ce soit d'autre. il fut un sourire mesquin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Lun 13 Jan - 21:45

Je vis tout d'abord que la jeune femme était assez gênée, contrairement à l'inconnu qui se croyait tout permis. Je me mettais entre les deux personnes en m'adossant contre le mur et soupirais. Mon regard faisait des va et vient assez lents entre les deux inconnus. Puis, voyant que personne ne prenait la parole, je continuai. Je ris un bon coup et me retournai ensuite vers l'homme assez insolent d'ailleurs.

"Hahaha!! Je suis complètement d'accords avec toi. Je ne peux rien te reprocher car j'ai fait exactement la même chose à mon arrivée, les gâteaux étaient beaucoup trop alléchants!!"

J’attendais alors une réaction de la part de la femme qui paraissait assez timide, je n'avais moi-même pas très apprécié comment il avait parlé d'elle. Le regardant maintenant de haut avec un air beaucoup plus sérieux, en profitant pour m'avancer un petit peu vers lui, je pris un ton assez moqueur.

"Mais dis-moi... Si tu n'es pas content, la porte n'est pas loin!"

Je me décalai et m'arrêtai, étant enfin de profil et laissant apparaître la porte d'entrée. Je me demandais bien ce qu'il allait faire et le regardais toujours de haut avant de plonger mon regard dans celui de la nouvelle.

"Donc... Comment t'appelles-tu?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Mer 15 Jan - 20:23

Je restais sans voix face au culot du jeune homme aux beaux cheveux écarlates. D'une il ne répondit pas au garçon qui venait de nous interpeller, et je trouvais que c'était très malpoli, de deux il prit ses aises sur les sièges comme un malappris sans même daigner de nous regarder, le comble étant qu'il textait en plus de cela. Il aurait mérité qu'on lui confisque son téléphone tien! Puis troisièmement il répondit avec insolence, en profitant pour m'insulter au passage alors qu'il déclinait son identité tandis que je me sentais impuissante face à tant de méchanceté de la part de celui qui se présentait comme un Fëanturi Chantange. Ils l'avaient dégotté où celui-là encore?

Je secouais ma tête en pensant que ce n'était pas très gentil de ma part de penser de telles choses et de juger sans savoir. Ainsi je ne trouvais rien à redire, manquant de pleurer sous l'appellation mais tint bon, ne voulant pas lui fournir satisfaction. J'allais détourner le regard quand le pensionnaire s'adressa à moi et fut contente de voir qu'il ne s'était pas laissé débiner par l'affreux jojo... Au lieu de cela j'eus du mal à croiser son regard sans rougir à cause de ma timidité et je balbutiais alors:

-Pardon...pour l'entrée...et...je..je ...suis...

J'étais tellement gênée et intimidée que mon cerveau se gelait presque, m'empêchant de me souvenir de mon prénom. Au lieu de cela je lui montrais une de mes valises stupidement en détournant le regard. J'aurais aimé être à mille lieu d'ici à cet instant. Lui aussi allait penser que j'étais une potiche...Une potiche première de son école et très haute dans le classement général de son propre pays, mais une potiche quand même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Mer 15 Jan - 23:19

Fëanturi continua d'envoyer des textos. Écoutant à peine ce que le garçon disait, il ne s'est même pas présenté en plus, mas il était plutôt mignon. Mais ce n'était pas le moment de penser à sa, quoi que... ses textos étaient en général sur le sujet. Il regarda bizarrement le gars qui parla de gâteaux pour on ne sait quelle raison, Fëanturi n'a jamais aimé ce qui était sucré, sauf certaines choses, mais il ne vaut mieux pas qu'il en parle, ça risque de choquer.

Bref, après avoir été dans ses pensés pendant un bon moment. Le garçon s'approcha de Fëanturi, en prenant un ton moqueur et étant plus sérieux que quand il a parlé de gâteau, bien que sa proposition fut été tentante, Fëanturi avait bien prévu de se faire virer du pensionnat et de faire chier le plus de monde possible et encore plus son père. Il avait prévu de s'amuser a sa façon. Puis, il le regarda parler à la cruche toujours poster comme un piquet à la porte d'entrée. Elle bégaye toujours en parlant ? Fëanturi trouvait cela tellement agaçant. Puis, n'attendant pas qu'elle arrive a terminer sa phrase, il prit la parole.

"Où est ma chambre ? J'aimerais bien poser mes valises, et m'installer, pendant qu'elle essaye de faire une phrase complète."

Il réalisa ensuite qu'il était assez mal poli... Il aurait peut être du commencer moins fort, il allait avoir une mauvaise réputation dès les premiers jours s'il continuait comme ça. Il prit alors un sourire, certes forcé, son coté plutôt provocateur était toujours le plus fort quand il n'est pas d'humeur.

"S'il vous plait. Ah, oui... Et vous ? Qui êtes vous ? Et où sont les toilettes ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Sam 18 Jan - 16:47

Je n'allais pas m'énerver à cause de ce jeune nouveau sans respect, ça n'aurait fait que susciter du plaisir chez lui. Je gardai donc mon calme et fis un petit sourire fatigué. Je pris alors une des valises appartenant à la jeune femme en la regardant avec interrogation, me dirigeant en même temps vers l'escalier. Je pris un ton tranquille en leur tournant le dos.

"Alors... Vous venez visiter votre chambre?"

Je terminai mon verre de jus d'orange et le posai enfin sur le sol, en bas de l'escalier, étant certain que la prochaine personne qui passera le lavera. Je poussai un soupire et marmonnai "La flemme..." avant de rire et de me retourner en prenant un ton enjoué, posant mon regard sur le jeune homme.

"Pour les toilettes tu peux utiliser le Rotenburo au pire!"

J'éclatais à nouveau de rire mais me calmai assez rapidement. Je soupirai un bon coup en souriant et commençais à monter une marche, leur faisant encore une fois dos. Je me stoppai soudain et tournait donc ma tête, les regardant tour à tour. Je pris un air aimable et continuai.

"Au fait, moi c'est Haiko, Asano Haiko. Vous me suivez?"

Alors que j'entamai le passage de l'escalier, je me pris le pied dans une de ses marches et m'écrasai sur ses dernières, perdant pas mal de crédibilité..
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Dim 19 Jan - 1:48

Je me retins de donner satisfaction à l'élève aux cheveux écarlates, et donc refoulais mes larmes difficilement mais avec détermination. Heureusement l'autre personne était beaucoup plus sympathique que lui, et drôle avec cela.

Je fus un peu gênée quand il prit un de mes bagages et j'avançais la main pour l'en empêcher mais j'avais peur de me casser le sac qu'il avait prit en main. Il contenait quelques bibelots fragiles, et quelques fioles de parfum qui me tenaient à cœur. Rouge de gêne je les écoutais parler tous les deux et eut envie de donner une gifle à l'autre idiot. Il était méchant, irrespectueux et super malpoli. Mais notre hôte ne semblait ne pas s'en formaliser, ou alors il voulait faire au mieux pour que tout se passe bien.

Je répondis d'une traite au jeune homme, comme pour prouver que mon autre camarade avait tort:

-Je m'appelle Katya Neve, enchantée, et ...je sais faire des phrases entières...

Non, non, je n'avais pas d'amis et j'étais souvent assez lâche, mais cela, je ne pouvais pas laisser passer. D'autant plus que notre accueillant ne semblait pas chercher à me défendre. Alors je pris sur moi puis bégayais de nouveau mais de surprise:

-Que...quoi? Les chambres sont mixtes ici?

Comment? Je devrais vivre...avec ce rustre?...Autre chose me tourmentait tandis que mes joues commencèrent à reprendre une teinte rouge. J'avais un peu peur qu'il me fasse vivre un enfer...J'avais beau être bête, je savais que les propos du jeune homme étaient méchants et déplacés...Contrairement à celui dont le nom était donc Haiko. D'ailleurs, après avoir bien rit à sa boutade, je commençais à me détendre et lui emboîtait le pas dans les escaliers, pressée tout de même paradoxalement, de découvrir "notre" future chambre.

Et patatra....il s'était écroulé sur les marches. Je lâchais tous mes sacs par réflexe, et inquiète je viens vérifier et demander:

-Tu ne t'es pas trop fait mal? Tu as besoin d'aide?

Puis je sentis une forte odeur, avant de me rendre compte que pendant la chute du jeune homme, il avait lâché mon sac, et tous les produits parfumés qu'il renfermait venaient de se briser. Bien-sûr cela me fit de la peine...mais le plus important c'était le jeune homme. Pour détendre l'atmosphère je balbutiais:

-Je crois ...qu'un esprit...t'as puni pour avoir... laissé traîner ton verre...Tu croyais peut-être...aux elfes de maison?

En vérité je trouvais que c'était un manque total de respect envers les gens qui vivaient ici, ou celles qui nettoyaient, d'autant plus que cela prenait très peu de temps de débarrasser ce récipient. Voire même de le laver. Pourtant mon camarade me mettait à l'aise. J’espérais qu'au moins il ne s'était pas coupé avec les flacons, sinon je devrais jouer les apprentis infirmières. Moi qui n'aime pas le contact physique car pas habituée j'aurais été servie à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Mar 21 Jan - 22:41

Fëanturi regarda le pensionnaire poser son verre par terre, trouvant ça dégoutant. Puis, le truc des chambres mixte le fit sortir de ses pensées, et pensa "Des chambres mixtes ? Combien on est par chambre? S'il y avait une autre garçon, ça serait marrant. " Il savait déjà qu'il avait mal jouer son coup dès le premier jour.

Il vu ensuite qu'il fallait suivre le garçon qui s'était présenté, mais il n'avait pas écouté quand il s'était présenté, mais il avait entendu la fille redire son prénom, il l’avait peut être retenu cette fois, ou pas en entier, Latya, Matya, Patya ? Il ne savait plus, il en choisirait un au pif, quand il aura besoin de lui parler.

Quand le pensionnaire tomba, Fëanturi ne put s'empêcher de rire, et il rigola encore plus quand la fille dit des bêtises plus grosses qu'elle. D'ailleurs, Fëan trouvait que Katya avait de jolies fesses, bien qu'elle soit un peu cruche. Laissant le gars par terre, Fëanturi monta dans l'escalier, en évitant de marcher sur la carpette par terre, près avoir prit sa valise, et commença à monter, sans demander s'il avait mal, ou même sans l'aider a se relever, mais il prit les valises de Katya, pour l'aider. Il allat a l'étage, sans demander de permission, encore une fois, mais de toute façon, c'est là qu'ils allaient.
"Je passe devant, quel étage la chambre ? Je pense que vous allez bien vous entendre, vous êtes aussi doués l'un que l'autre. Si ça se trouve vous allez finir en couple. "
Content de sa blague, qui pouvait ne pas en être une. Il s’assit en haut de l'escalier, prêt a les suivre une fois qu'ils auraient monter, s'ils se décident un jour. Il mit ses bras sur ses coudes, et souria.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat. Mer 22 Jan - 14:56

Après m'être écrasé sur les marches d'escalier dans un vacarme pas possible, je me redressai en jurant tout seul.A partir du moment où j'entendis le jeune homme se moquer, je devins encore plus honteux et le tuai du regard pendant qu'il passa devant nous. Puis, mon regard rencontra Katya et devins plus aimable. Je hochai de la tête en soupirant et la fixais avec un air un peu irrité par ce qu'il venait de se passer.

"...Oui ça va ne t'inquiète pas..."

Soudain, je sentis une odeur particulière qui semblait provenir du sac que je portais. Je jetai un petit coup d'oeil quand, je vis que tous les produits qu'il contentait étaient brisés. Espérant que ce n'était pas trop grave, un petit "Oups..." m’échappa. J'eus à peine le temps de croiser le regard de la jeune femme avec un air anxieux qu'elle reprit la parole. Je secouai la tête, sûr de moi et lui répondis avec un air sérieux mais avec un ton normal.

"Non et non.. Je ne crois plus en ce genre d'histoire. C'est juste que j'avais un peu la flemme de ranger ça quoi, ce n'est pas si grave je trouve.."

Enfin, alors que nous étions en train de discuter tranquillement, Fëanturi nous coupa. Je soupirais à écoutant ses paroles, ne trouvant pas ça très intéressant et me levais tranquillement, avant de reprendre le sac en main et monter les marches d'escalier à nouveau. Je tournais ensuite mon regard encore une fois vers Katya, un air inquiet apparaissant sur mon visage.

"Je pense que tu as vu l'intérieur de ton sac hein.... C'est grave..?"

J'atteignis enfin la position du jeune homme et m'arrêtais pour lui parler. Je pris un ton puissant et accrochai mon regard au sien sans détourner à un seul moment mes yeux.

"Bon... C'est moi qui vais vous faire visiter la chambre et non pas toi, tu vas te perdre à coup sûr! Et puis... ça te dirait de faire de meilleurs blagues?"

Je riais de ma propre phrase et reprenais la tête du groupe, les menant maintenant à leurs chambres. Un sourire apparaissait sur mes lèvres et je me demandais si l'homme avait été vexé, ce n'était en tout cas pas ce que je souhaitais. Juste avant d'arriver dans le couloir, je me souvins soudain de la question posée par Katya que j'avais dû oublier un moment à cause de ma chute. Je posais mon regard vers les deux personnes à l'arrière, vérifiant en même temps si elles me suivaient bien. Je gardais toujours un beau sourire.

"Ha au fait... Oui les chambres sont mixtes. Vous ne le saviez pas?"

J'éclatais de rire et les emmenais enfin à la destination demandée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouveaux venus dans le pensionnat.

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveaux venus dans le pensionnat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveaux Galadrhim dans SdA
» Nouveau sport extrême
» [ RUDY ] Bless the Spawn of Hell [ PV : Mahaut ] 5/5
» Scan Naruto Gaiden 1
» Deux nouveaux Mega dans la démo de Pokemon ROSA !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de débuter... :: Local Poubelle :: La salle des archives-