Welcome à Hinata!! Et oui c'est l'hiver... Il fait froid, il y a du vent... Mais aussi de nouvelles distractions!! Un nouveau design et de nouveaux lieux vont prendre place sur le forum !

Partagez | 
 

 Personnage libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gérante
Messages : 527
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Dans la pension Hinata je suis chez moi.

Mon passeport
Carte d identité:
Mes relations:
Mémo:
avatar
Gérante
Shimizu Meigetsu
MessageSujet: Personnage libre Lun 6 Jan - 21:59



Personnage libre

Qui suis-je ?












Mes défaults


Mes défauts? Je suis têtue comme une mule! C'est simple: je suis bornée! J'ai horreur qu'on me contredise ou qu'on me donne des ordres. Je suis aussi une pratiquante du "ne pas déranger", j'ai besoin de mes moments de tranquillité... Mais j'ai aussi besoin de me jeter sur mon meilleur ami pour lui faire un câlin, et quand il n'est pas là... Je me contente de la première personne ayant une odeur semblable. Oh, et puis je suis une grosse perverse yaoiste!




Mes qualités


Mes qualités doivent se compter sur les doigts d'une main. Peu être les deux au maximum. Je suis une jeune personne a l'imagination débordante et à la grande créativité. Même si cette imagination est bien souvent utilisée dans des fins déplacées, je sais aussi créer des choses parfois merveilleuses. Je ne veux pas dire que j'ai des doigts de fée, mais je suis très douée en cuisine et en couture (pour le  cosplay surtout) aussi. Et puis aux jeux vidéos! Vive les jeux vidéos! J'oubliais, mon éducation très stricte m'a permis d’acquérir un certain self-Control et également de pouvoir m'entendre et tenir une conversation avec tout le monde contrairement à une bonne partie des otaku de ma connaissance.


Ce que j'adore


Ce que j'adore?... Renifler mes ProMarkers! ... Non... C'est pas ça que je devais dire en premier! J'adore les mangas, les animes, le cosplay, les jeux vidéos, je suis une otaku quoi! Et j'aime le yaoi! Vive le yaoi! Oh, j'aime aussi manger du chocolat ou des mitarashi dangos, traîner au lit et embarquer mes rares amis dans les délires les plus improbables.


Ce que je déteste


Ce que je n'aime pas? Les égoïstes, les hypocrites, les menteurs, mes parents, la soupe qui a refroidi, les araignées, les orages, les mouvements de foule, les pertes de connexion réseau et... Je crois que c'est tout. Du moins il ne me vient plus rien à l'esprit.
Mon histoire


Il faut vraiment en passer par là? J'aurai aimé que vous n'en sachiez jamais rien, mais puisque c'est ainsi... Je suis née dans une famille extrêmement aisée. Ce genre de famille où ton argent de poche se compte en million, la taille de tes toilettes en douzaines d'hectares, et j'abuse à peine. Aussi, j'ai toujours eut tout ce que je voulais, mais il me manquait quelque chose d'essentiel, vous allez me dire que c'est un cliché! J'habitais un grand manoir, mon père avait une voiture de sport rouge, on avait un chien à poils longs nommé Alexander et un chat nommé Minou, ainsi qu'une majordome qui s'appelait Sebastian (Non, en fait le majordome s'appelait Tanaka), j'étais la gamine la plus gâtée de l'univers, mais il me manquait cette chose merveilleuse qu'est la chaleur familial, l'amour en somme. Aussi, j'étais une enfant morose, sans aucune bonne raison de sourire. A l'époque le dessin n'était qu'une façon d’exprimer ma peine, et les jeux une façon de tenter de l'oublier. Jusqu'à ce jour. Alors que je pensais ne jamais avoir le moindre ami. Ce jour là, je pensais même mourir, et au lieu de cela... Mais je devrais peu être mieux vous raconter: j'avais 11 ans, je sortais de l'école, comme tous les jours, mais comme le chauffeur tardait, comme il le faisait souvent les jours où la fille du fleuriste l'aidait à la boutique, je décida d'aller acheter un croissant. Mais le destin en fit autrement. Avant même de le réaliser, je m'étais retrouvée allongée sur le sol, baignant dans mon propre sang, une voiture venait de me percuter, ce n'était pas un accident mais une tentative de meurtre, une menace, sans doute visant mon père. Lorsque je me réveilla à l'hôpital, j'entendis en premier mon père crier dans le couloir, je ne voyais encore rien de ce qu'il y avait devant moi: tout était flou. Mais lui criait, il avait l'air en colère, mais je ne pouvais pas bien comprendre ce qu'il disait, je n'aimais pas le savoir en colère. Aussi, je souffla encore une fois ces quelques mots qui avaient ce jour là plus de sens que jamais:
-Je suis désolée d'être vivante.
C'est là que je sentis cette étreinte chaleureuse, à mes cotés, un garçon aux cheveux noirs venait de me prendre dans ses bras. C'était un élève de ma classe, si je ne me trompais pas. Je ne lui avais jamais parlé. Il me demanda de cesser d'être ridicule, j'éclata en sanglots. Il m'expliqua par la suite que la maîtresse l'avait choisit au hasard pour l'accompagner me rendre visite, et qu'il m'avait prit dans ses bras parce qu'il l'avait vu dans un manga. Depuis ce jour nous fûmes inséparables, nous partagions tout. Je rendais souvent visite à sa famille que j'enviais.
Mais à présent, mes parents exigeant que j'aille à l'université de Tokyo, je devais m'en aller. Mon choix d'hébergement se porta sur la pension Hinata, un lieu convivial de ce que j'avais pu en apprendre. Je voulais goûter à la vie de personne normale, pas débarquer en cours en hélico tous les matins. Ce quotidien me lassait.


© Azylis avec l'aide de Scavenger de Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residence-hinata.forumactif.org
 

Personnage libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)
» Othello [Libre]
» Fiche de présentation pour RP, libre service ♥.
» Personnage prédéfini : Arisa Endô (prédéfini libre)
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de débuter... :: Local Poubelle-