Welcome à Hinata!! Et oui c'est l'hiver... Il fait froid, il y a du vent... Mais aussi de nouvelles distractions!! Un nouveau design et de nouveaux lieux vont prendre place sur le forum !

Partagez | 
 

 Haiko Asano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gérante
Messages : 527
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Dans la pension Hinata je suis chez moi.

Mon passeport
Carte d identité:
Mes relations:
Mémo:
avatar
Gérante
Shimizu Meigetsu
MessageSujet: Haiko Asano Ven 8 Nov - 14:14



Haiko Asano

Qui suis-je ?












Mes défauts


Je suis un peu tête en l'air, flemmard et je me plonge souvent dans des problèmes qui ne devraient pas exister et dont les blessures peuvent même m'emmener à l'hôpital... Pour les cours je fais souvent le strict minimum n'étant pas un intello mais pas pour autant un cancre. Je peux facilement m'attacher à des personnes... Je suis assez irrespectueux, souvent il faut l'avouer, mais, malgré tout, je sais me donner des limites. Profondément, dans mon coeur, il y a un point sensible qu'il ne faudrait pas trop toucher.... Je suis jaloux et je peux être très violent quand je le veux. Ah oui! Je suis très gourmand!




Mes qualités


Je suis généreux avec les personnes que je juge le méritant. Je suis très protecteur avec les personnes que j'aime et je suis assez beau, du moins, je crois. Je suis sympathique et j'ai souvent le sourire. Je suis très bon en sport et dans l'ensemble bon en cours... Enfin... Bref! J'ai le sens de l'humour! (ha! ça oui!XD)


Ce que j'adore


Les filles, la piscine, le SPA, le sauna et tous les trucs du genre, le lit... La fête est une de mes grandes passions, la musique aussi d'ailleurs dans le sens où sans ces deux choses je ne pense pas pouvoir vivre! J'adore également tout ce qui ait des grandes sensations comme dans les parcs d'attractions par exemple. J'aime aussi beaucoup voyager.


Ce que je déteste


Je n'aime pas les cours, les gens sans coeur, les gens qui font du mal à mes proches. Je n'aime pas non plus les filles narcissiques.
Mon histoire


J'étais un vrai fils de riche dans mon enfance... J'ai été bien éduqué mais tous ces efforts que mes parents avaient fait, ont été gâchés en peu de temps finalement... J'avais deux petites soeurs à l'époque. Nous vivions tranquillement dans une grande villa au bord de la plage dans une ville inconnue du Japon. Je ne me souviens en vrai même plus de son nom... Je rapportais toujours des bonnes notes, je n'avais jamais de punitions, un vrai intello à l'époque! Mais ça tourna très mal pour la famille à mes 18 ans, nous y reviendrons après. Mon père était en fait un fondateur d'une mafia. Il me la fit découvrir à mes 17 ans, un an avant le drame. Il m'avoua qu'il voulait que je le succède dans le métier et me donna une et mille raisons pour me convaincre. Cela fut difficile de l'accepter mais je finis malheureusement par céder.. Après les trois mois que je me mis à accepter, mon père m'entraîna alors surtout au combat rapproché mais aussi à viser avec un revolver. Il m'entraîna donc pendant 9 mois. Mes soeurs et moi étions plus proches que jamais, on partageait pratiquement tout... Ma mère s'occupait très bien de nous, il semblait que l'on comptait plus que sa vie pour elle. Bref, revenons-en au drame qui survint à mes 18 ans...

L'on venait de fêter mon anniversaire quand vint la nuit. J'allais coucher ma plus petite soeur qui avait maintenant 10 ans, tandis que mon autre soeur alla dans sa chambre faire ses activités habituelles du soir: SMS, ordinateur etc...
Mon père avait réunit pas mal de hauts gradés de la mafia au rez de chaussée (les chambres étant au premier étage) pour parler du successeur: moi. Ma mère, on dirait se souciant de ma santé si je les rejoignais, resta avec eux. Je discutais comme tous les soirs un peu avec ma soeur et je l'admirai s'endormir comme un bébé. Je lui caressai une dernière fois les cheveux puis sortis de sa chambre. J'ouvris à peine ma porte qui était à l'autre bout du couloir non loin de l'escalier que le volume de parole augmenta brusquement. "Non mais! Ils se prenaient pour qui!? Ma petite soeur s'est enfin endormie et je ne souhaiterais pas qu'on la gène pendant son sommeil!" marmonnais-je en commençant à descendre de l'escalier. C'est à ce moment que ma vie fut gâchée...

On dirait que la Mafia avait une taupe dans ses rangs... Ce qui provoqua sa perte. Je commençai à peine à parler quand un des hommes me remarqua. Il se leva brusquement et sortit son revolver. Les autres membres ayant poser leurs revolver sur la table un peu plus loin n'eurent pas le temps de réagir assez vite. L'homme avait été astucieux, il avait pris en fait deux armes pour que, même si il en posait une, il en ait une deuxième. Il pointa l'arme vers moi qui était maintenant en bas de l'escalier quand ma mère se précipita devant moi très rapidement. L'homme tira mais la balle ne m'atteignit pas moi, mais ma mère... J'ai encore dans ma tête le souvenir du regard de ma mère qui, malgré le fait d'avoir été tuée, fut contente d'être morte en me protégeant. Le sang gicla et j'en reçus sur mes mains. Ma mère tomba contre moi, mais je voyais déjà qu'elle avait été touchée en plein coeur et je sentais que son âme était déjà en train de s'en aller.... J'observais mes mains... Je.. Du sang... J'écarquillais grands les yeux sous le choc. Une larme coula sur ma joue mais je n'eus pas beaucoup de temps pour la regarder... L'homme fut rapidement arrêté mais il fallait se douter qu'il n'était pas seul... Des hommes de mon père tombait d'un coup par terre on ne savait pas pourquoi... D'autre homme armés s'approchaient de la maison. Soudain, des grenades apparurent et explosèrent en plein dans la maison. Heureusement je ne fus pas touché grâce au corps de ma mère qui me couvrit de tous les dégâts. Soyons heureux que le son de la grenade ne m'ait pas explosé les tympans malgré que je saignais déjà de l'oreille. Cela tourna alors rapidement en fusillade générale. Mon père arriva rapidement à côté de moi et me demanda de monter et d'emmener mes soeurs rapidement tant que je le pouvais. Je le fis alors à contre coeur observant une dernière fois le corps de ma mère dont le sang s'était maintenant étalé sur mon corps et je déposai un baiser sur sa joue. Je montais chercher mes soeurs qui étaient sortis de leurs chambres se demandant ce qu'il se passait. J'arrivai donc les larmes coulant sur mes joues et mes habits tous pleins de sang. Elles furent toutes choquées de me voir dans cet état. "Je vous expliquerais!!!.... Il.... Il faut partir!!". De toute façon les coups de feu faisaient presque trembler la maison donc elles auraient compris rapidement qu'il fallait partir normalement... Ma plus petite soeur m'échappa et descendit des escaliers rapidement sans que l'on puisse la rattraper. On l'entendait dire: "Maman!!!! J'ai peur!! ouin!!!". J'hurlais son nom lui disant de revenir et m'apprêtai à descendre l'escalier quand elle à son tour fut exécutée... Une balla venait de lui transpercer le coup. Je vois encore son regard, surprit et les larmes aux yeux dont quelques-unes s'échappèrent, ses même yeux étant grands ouverts... Et son sang gicler un peu avant qu'elle ne tombe par terre pendant on aurait dit une éternité et  qu'elle ne plonge son regard dans le mien. Elle n'avait plus de souffle et n'arrivait plus à parler... Elle agonisa alors et je fus le dernier regard qu'elle croisa... "Orihimeee!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!" criais-je les larmes coulant maintenant encore plus. J'eus l'impression que mon coeur se brisa en mille morceaux à ce moment... Ma vie n'avait plus de sens... c'était la fin.... Un homme pointa alors son arme vers la dernière proche qu'il me restait mais je l'exécutai immédiatement avant qu'il n'ait put faire quoi que ce soit. Je venais d'exécuter quelqu'un.... JE VENAIS D'EXÉCUTER QUELQU'UN BORDEL!!! J'étais en train de perdre la tête. Je me retournai vers la seul soeur qu'il me restait et je vis qu'elle était toute aussi horrifiée que moi. "I...J...I... Il faut partir... Maintenant... Sinon on va y passer aussi!...". Je gardai une photo souvenir de ma famille et m'en allai par la porte de derrière avec elle. Nous avions une voiture de course que je me permis d'utiliser, ayant déjà eu l'opportunité de conduire. Par chance les ennemis n'avaient pas encerclés la maison et on put s'enfuir laissant notre villa, que l'on vit de loin s'écrouler après avoir subit une grosse explosion, derrière nous.. J'amenai ma soeur au port en lui disant que c'était dangereux de rester avec moi car c'était moi (le successeur) qu'ils voulaient tués. Nous avons donc finis par nous échanger de tristes adieux en sachant qu'on pourrait se recroiser par chance plus tard. Je repartis donc seul en voiture laissant le passé derrière moi et voyageai dans plusieurs endroits avant de me rendre à Hinata où j'entendis dire qu'il y avait un pensionnat. Je m'y rends donc presque 2 ans après le dur évènement qui a changé ma vie. J'ai réussis à passé à autre chose mais cette blessure ne se soignera malheureusement jamais. Voici le coin sensible qui est enfoui au plus profond de mon coeur dont il ne faut pas se rappeler... Ma joie de vivre est maintenant quand même revenue j'ai eu beaucoup de mal pour gagner de l'argent mais j'ai réussi! oui j'ai réussi!!! Je veux pouvoir avoir une nouvelle fois des amis, redécouvrir ce qu'est que l'amour! Oui je veux!.. Je veux vivre!!!!!! Je veux prendre plaisir de la vie et j'y comptes bien, grâce au pensionnat Hinata, ma vie va changer. J'ai passé le concours d'entrée pour l'université de Todaï et je me retrouve planté devant cet énorme bâtiment. Je décide de prendre mon courage à deux mains et d'y entrer.

Autre


Comment as-tu connu le forum ? //
Quel est le code du règlement ? Validé par Shimi'
Tu as été parrainé par : Moi
Ton avatar est : Rin Okumura
Il vient de : Ao no exorcist

© Azylis avec l'aide de Scavenger de Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residence-hinata.forumactif.org
 

Haiko Asano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dréa Asano, la fille ensanglantée et humiliée~ [Terminée]
» Kaogake Haiko
» Haiko Tsuyushi, pour vous servir ~
» Plante et foudre...bonne entente? [PV Rigu]
» L'enfant des cendres de l'enfer ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de débuter... :: Local Poubelle-